Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

Disparition : Le compositeur Jean Prodromidès est mort
#JeanProdromidès

- Publié le 22-03-2016
prodromides,@, - Disparition : Le compositeur Jean Prodromidès est mort


Une grande figure de la musique nous a quitté le 17 mars dernier à l'âge de 88 ans : le compositeur Jean Prodromidès. Elève d'Olivier Messiaen, Maurice Duruflé, Noël Gallon, Tony Aubin, Louis Fourestier et René Leibowitz, Jean Prodromidès a composé de nombreuses musiques de film : "Archimède et le clochard" de Gilles Grangier, "Maigret et l'affaire Saint-Fiacre", "Le Baron de L'Ecluse" et "Les Amitiés particulières" de Jean Delannoy, "Et mourir de plaisir" de Roger Vadim et "Danton" (1983) d'Andrzej Wajda qui restera comme sa dernière partition pour le cinéma.

 Lire notre portrait du compositeur

 Lire notre interview (2006)

Jean Prodromidès définissait ainsi son travail de compositeur pour le cinéma lors d'un entretien qu'il nous avait accordé en 2006 :
"Le maître d'oeuvre n'est pas le compositeur, il faut s'incliner devant les observations du metteur en scène, mais s'incliner jusqu'à un certain point. Parfois, pour éviter de trop s'incliner, mieux vaut dire non. Mais de mon côté, tout s'est très bien passé. Le moment un peu dur se déroule au mixage, car les mixeurs ont toujours tendance à écraser la musique au profit des dialogues, ils ont même peur de la musique. J'ai donc toujours assisté au mixage. Il faut dire qu'avec Wajda, cela a été agréable car il a un sens très aigu de la situation et la musique recouvrait même les dialogues. Je m'entendais très bien avec Wajda qui était présent également au mixage. C'était toujours en fonction de la situation dramatique."

Voici un extrait de la musique de DANTON, le sommet autant que la fin de sa carrière au cinéma : 

- Publié le 22-03-2016

Vos avis