Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

Festival du Cinema de Brive 2018 - Rencontres européennes du moyen métrage
@FCBrive, Du 3 au 8 avril 2018

- Publié le 27-03-2018
,@,sacem,allons-enfants,kowalski,deter,cross,je-vous-declare-amour, - Festival du Cinema de Brive 2018 - Rencontres européennes du moyen métrage


Outre la traditionnelle compétition de moyen-métrages, les rencontres avec les cinéastes (et un dialogue entre Olivier Assayas et Vincent Macaigne), les rétrospectives et hommages (Alain Cavalier, Danielle Arbid, Djibril Diop Mambety, François Ozon, Krzysztof Kieslowski, Stephen Frears…), une journée musicale (le jeudi 5 avril) en partenariat avec la SACEM propose deux rendez-vous : un ciné-concert et une table ronde avec 4 tandems réalisateur/compositeur.

TABLE RONDE "LA MUSIQUE AU CINÉMA"

Jeudi 5 avril à 10h30, Médiathèque.

Cette rencontre réunit réalisateurs et compositeurs autour de films présentés en compétition :

Idir Serghinee & Dasz Kowalski (CROSS), 

Stéphane Demoustier & Vimala B. Pons (ALLONS ENFANTS), 

Frédérique Devillez & Sam Callow (JE VOUS DÉCLARE AMOUR), 

Vincent Weber & Jean-Charles Bastion (DÉTER)

Animée par Benoit Basirico.
En partenariat avec la SACEM

Ecoutez les précédentes tables rondes : 
Brive 2016 : Table ronde en écoute avec Laurent Levesque, Sébastien Bailly... 
Brive 2017 : Table ronde en écoute avec Frank Beauvais, Olivier Demeaux & Julie Normal (Accident du travail) et Milford Thomas (Claire).

CINE-CONCERT

Jeudi 5 avril à 21h, Place Charles de Gaulle

Evénement populaire, le ciné-concert repose sur le principe d'une commande passée à des musiciens français pour créer une musique originale autour d'un film puis de la jouer en direct pendant la projection en plein air.

La Compagnie Lubat crée et interprète une musique originale sur le film LA CABINA d'Antonio Mercero (1972 / Espagne / Fiction / 35 min). Avec José Luis López Vázquez, Agustín González.

Un citoyen ordinaire se retrouve pris au piège dans une cabine téléphonique installée le matin même par de mystérieux techniciens...

COMPÉTITION INTERNATIONALE

Parmi les films en compétition, ceux-ci ont un compositeur :

ALLONS ENFANTS de Stéphane Demoustier
Musique : Tsirihaka Harrivel, Vimala Pons

CROSS de Idir Serghine
Musique originale : Dasz Kowalski
Musique préexistante : « Why can't he be you » de Hank Cochran, chantée par Patsy Cline

DERNIERS JOURS À SHIBATI de Hendrick Dusollier
Musique existante : « Lago Frias » Gustavo Alfredo Santaolalla

DÉTER de Vincent Weber
Musique : Jean-Charles Bastion et Vincent Weber 

GOOD AFTERNOON de Akira Yamamoto
Musique : Makoto Muranuki

HEAVEN IS STILL FAR AWAY de Ryûsuke Hamaguchi
Musique : Haru Wada

JE VOUS DÉCLARE AMOUR de Frédérique Devillez
Musique : Sam Callow

LA DISPARITION de Maxime Martinot
Musique : Karelle

LUTTE JEUNESSE de Thierry de Peretti
Musique existante : « Virage Sud » de Aquaserge

MARLOWE DRIVE de Ekiem Barbier, Quentin L'helgoualc'h et Guilhem Causse
Musique : Léo Duthoit, Ekiem Barbier, Guilhem Causse

METADE HOMEM, METADE FANTASMA de Davi Pretto
Musique : Diego Poloni

REMY de Guillaume Lillo
Musique existante : Arvo Pärt, Lescop

SEANCE ON THE ROCK #2

Chaque année, programmation autour de la musique au cinéma : documentaire sur un musicien ou un groupe, captation de concert, film trip... 

Cette année, une séance composée avec la Cinémathèque française où sont présentés deux films rares issus de ses collections.

LA BRUNE ET MOI de Philippe Puicouyoul
1981 / France / Fiction / 52 min

Avec Anouschka, Pierre Clémenti, Pierre-Jean Cayatte, Rikky Darling

Pour devenir « une punk star », la jeune groupie Anouschka accepte les avances du banquier Xavier de Royan. Dès lors, la punkette entraîne son producteur-manager dans un marathon de décibels et de larsens. Filme culte, La Brune et moi compile les hits post-punks d'Ici Paris, Marquis de Sade, Artefact, Taxi Girl, Edith Nylon, Les Privés, Go-go Pigalles, The Questions, Astroflash ou les Dogs.

CHIT CHAT WITH OYSTERS de Adrian Maben
1971-2013 / France / Documentaire / 52 min

Décembre 1971. Pink Floyd se trouve dans le petit studio parisien d'Europasonor pour améliorer la qualité du mixage multipiste du film Live at Pompeii. 

La session d'enregistrement est filmée avec une caméra Coutant 16mm inversible N&B. Les rushes ont été retrouvés par le réalisateur et sont aujourd'hui conservés à la Cinémathèque française. Les éléments originaux ont été numérisés par David Zimmerman à Londres, montés et restaurés avec le concours de la Cinémathèque en 2013.

EGALEMENT À NE PAS MANQUER (POUR LA MUSIQUE)

LIPSTICK ON YOUR COLLAR (Dennis Potter / Renny Rye / 1993)

Cette mini-série met en scène deux jeunes employés du ministère de la défense britannique, en 1956, en pleine crise du canal de Suez. Le premier, Francis, timide et peu dégourdi, doit traduire des dépêches russes en anglais. Le second, Mick, fou de rock, s'ennuie tellement qu'il imagine ses supérieurs et collègues interpréter de façon plus qu'audacieuse ses morceaux de musique favoris.

 

http://www.festivalcinemabrive.fr/

 

 

 

- Publié le 27-03-2018

Vos avis