Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Infos

 

Disparition : Mort de Stelvio Cipriani, compositeur italien culte
#StelvioCipriani #RIP,

Benoit Basirico - Publié le 03-10-2018
cipriani,@, - Disparition : Mort de Stelvio Cipriani, compositeur italien culte


Le compositeur italien Stelvio Cipriani est mort à Rome le 1er octobre 2018 à l'âge de 81 ans.  Il écrit sa première musique de film en 1966, pour un western, LES TUEURS DE L’OUEST d’Eugenio Martin. Il était moins connu qu'Ennio Morricone mais certains des thèmes qu'il a composés (LA LAME INFERNALE, BOÎTE À FILLETTES) sont devenus célèbres. Il a signé la musique de plus de 250 films, passant d'un genre à l'autre comme il était usuel en Italie, participant à 4 films avec Joe D'Amato (sur un film érotique, un film de guerre, et deux films d'horreur), et à une dizaine de films avec Stelvio Massi. C'est surtout auprès de Mario Bava sur trois films d'épouvante (LA BAIE SANGLANTE - 1971, BARON VAMPIRE - 1972, CANI ARRABBIATI - 1974) qu'il participa à des oeuvres majeures. Son style était emprunt de jazz qu'il a étudié aux Etats-Unis auprès de Dave Brubeck. A l'international, James Cameron lui confie en 1981 la partition de PIRANHA 2. Depuis, il continuait modestement à livrer de belles partitions dans son pays, notamment auprès du grand cinéaste italien Luciano Emmer mort en 2009 (L'ACQUA... IL FUOCO - 2003, LE FLAME DEL PARADIS - 2006). Sa dernière BO date de 2015 pour "Ballando il silenzio" (de Salvatore Arimatea, 2015). 

Sa notoriété tardive provient de l'utilisation de sa musique qu'en ont faite les cinéastes qui ont rendu hommage au cinéma italien : Hélène Cattet et Bruno Forzani, couple de cinéastes français vivant à Bruxelles, emploient des titres existants de Stelvio Cipriani, avec 3 giallos (LA LAME INFERNALE, LA POLICE A LES MAINS LIÉES, LE GRAND KIDNAPPING) entendus dans AMER (2009) qui rend hommage aux films d'horreur italiens des années 70, puis ils renouvellent l'opération avec "Inseguita & Un Ospite Inatteso" issu du thriller NUITS D'AMOUR ET D'ÉPOUVANTE (1971) de Luciano Ercoli dans LAISSEZ BRONZER LES CADAVRES !  (2017). François Ozon l'a convoqué dans sa comédie POTICHE avec deux morceaux "Teen Ager Cha Cha Cha" et "Slow Giradischi" provenant du film d'horreur LA BAIE SANGLANTE de Mario bava (1971), ainsi que dans JEUNE ET JOLIE (2013) avec le titre "Evelyn Theme". Quentin Tarantino l'a convié dans son DEATH PROOF (2007) avec le titre "La polizia sta a guardare" issu du GRAND KIDNAPPING (1973). 

La Lame infernale - Massimo Dallamano (1974)

Le même morceau dans AMER (2009) : 

Le Grand Kidnapping - Roberto Infascelli (1973)

ss

 

Benoit Basirico - Publié le 03-10-2018

Vos avis