Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcasts

 

COUP DE TÊTE (1979), un sifflement candide pour un personnage détaché

coup-de-tete,bachelet, - COUP DE TÊTE (1979), un sifflement candide pour un personnage détaché
Benoit Basirico

- Publié le 22-09-2019




Le chanteur Pierre Bachelet retrouve Jean-Jacques Annaud après LA VICTOIRE EN CHANTANT (1976).



Cet article figure dans ces dossiers :  

• Liste B.O : Focus sur les chanteurs français compositeurs pour le cinéma (69-79)



Entre l'érotisme de EMMANUELLE (1974) et la comédie des BRONZÉS FONT DU SKI (1979), Pierre Bachelet signe la musique de deux films de Jean-Jacques Annaud, LA VICTOIRE EN CHANTANT (1976) puis COUP DE TÊTE (1979). Pour ce dernier, il propose un thème central fort, avec un sifflement désinvolte et mélancolique qui soutient la dimension satirique, et une basse rugueuse pour la sauvagerie. Le héros incarné par Patrick Dewaere, footballeur incarcéré à tort pour viol, a soif de vengeance, mais la musique ne se montre pas belliqueuse, elle marque un détachement par sa mélodie douce. La partition favorise notre empathie vis à vis du personnage en l'associant à une certaine candeur.



Cet article figure dans ces dossiers :  

• Liste B.O : Focus sur les chanteurs français compositeurs pour le cinéma (69-79)




Benoit Basirico

En savoir plus :

Vos avis