Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoiresCritiques de B.O ActusPodcastsCannes 2021

 

LA FOLIE DES GRANDEURS (1971), un clavecin pour la vraisemblance historique

folie_grandeurs,polnareff, - LA FOLIE DES GRANDEURS (1971), un clavecin pour la vraisemblance historique

Benoit Basirico - Publié le 22-09-2019




Georges Auric fait appel au chanteur Michel Polnareff pour la partition de sa comédie historique.



Cet article figure dans ces dossiers :  

• Liste B.O : Focus sur les chanteurs français compositeurs pour le cinéma (69-79)



Après Georges Delerue (Le Corniaud, Le Cerveau) et Georges Auric (La Grande vadrouille), Gérard Oury fait appel à Michel Polnareff. Après ses comédies d'espionnage, d'évasion, et de guerre, le réalisateur propose une comédie historique et le compositeur emploie la parodie pour renforcer la dimension ancienne du récit, malgré les incohérences historiques du scénario. Pour ces aventures chevaleresques avec Louis de Funès et Yves Montand, la partition joue ainsi la vraisemblance, intégrant le clavecin à l'orchestre. Le chanteur s'avère très à l'aise avec l'épique flamboyant. Il retrouvera Gérard Oury sur "La vengeance du serpent à plumes" (1984).



Cet article figure dans ces dossiers :  

• Liste B.O : Focus sur les chanteurs français compositeurs pour le cinéma (69-79)




Benoit Basirico

En savoir plus :

Vos avis