EN

VOIR

PLUS

Réalisateurs

Mathieu Amalric  

Mathieu Amalric

Acteur, il s'est vu décerner le César du meilleur espoir masculin en 1997 pour "Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle)" d’Arnaud Desplechin et le César du meilleur acteur en 2005 pour "Rois et Reine" d'Arnaud Desplechin. Egalement réalisateur, Mathieu Amalric est l’auteur de "Mange ta soupe" (1997), puis du "Stade de Wimbledon" avec Jeanne Balibar. 2007 est une riche année en tant qu'acteur, avant d'incarner un méchant dans "James Bond", nouveau film américain pour lui après "Munich".

Leçon de cinéma

Mathieu Amalric est venu à Poitiers lors du Festival des écoles de cinéma pour donner une leçon de cinéma particulière en reconstituant sur scène une situation de travail. Il a ainsi joué devant le public son propre rôle en compagnie de son scénariste et a pu dévoiler les coulisses de son prochain film.

A une leçon de cinéma conventionnelle où l'invité parle de son travail de manière frontale avec le public et tente de répondre aux questions de spectateurs qui n'ont pas forcément vus ses films, Mathieu Amalric a surpris l'assistance ce mardi soir au Théâtre de Poitiers en proposant un véritable "show" de plus de deux heures, accompagné sur scène de son scénariste Philippe Di Folco. Les deux compères ont ainsi fait une véritable séance de travail d'écriture sur scène, avec ce qu'il faut pour travailler : une table, l'ordinateur, des livres (romans, biographies, recueils de photographes...), combiné télé + DVD/magnétoscope, canapé, la bouteille de vin rouge, les cigarettes et les légumes pour faire la soupe...

Véritable pièce de théâtre semi-improvisée (quelques documents à montrer au public via grand écran avaient été préparés), cette "leçon de cinéma" en était malgré tout une puisque tout au long des deux heures, Amalric et son scénariste ont largement évoqué leur projet de long-métrage (provisoirement intitulé TOURNÉE), en pleine séance d'écriture, parlant ainsi en détail des personnages, de leurs motivations, des dialogues, du casting (encore incomplet), de leurs sources d'inspiration (entre autres, des écrits de Colette, le film ALL THAT JAZZ, ou des photographies de Nan Goldin...), le plan de travail réalisée par la production pour préparer le tournage sur sept semaines, et les problèmes de planning rencontrés par Amalric pour jongler entre son travail de cinéaste et de comédien (ayant été approché pour jouer le méchant de James Bond 22, il va difficilement pouvoir trouver du temps cet hiver pour tourner son film comme prévu, décalant ainsi encore de quelques mois un projet qui a germé dans sa tête depuis 2002)...

A travers des coup de fils arrangés avec sa productrice, Amalric parle aussi d'argent : sont ainsi évoqués le budget du film et les différentes aides dont il a besoin pour voir le jour. Grace à ce "show" tout à la fois véritable séance de travail en public, Philippe a avoué après avoir quitté la scène que ce moment avait permis d'éclaircir certaines choses dans leur histoire, de remettre certaines choses à plat dans un scénario qui est encore en cours d'élaboration. En attendant la phase de tournage, voilà déjà une excellente approche du travail d'écriture d'un film entre un cinéaste et son scénariste, alors qu'on a plutôt l'habitude de parler de la phase de tournage, finalement assez anecdotique dans un film. Beau parti pris.

Photo en médaillon : Georges Biard [CC-BY-SA-3.0 (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
barbara-amalric

Témoignage

BARBARA par Mathieu Amalric : 'Improviser autour de Barbara un paysage musical'

Mathieu Amalric a fait l'ouverture de Un Certain Regard (Cannes 2017) avec son film sur la chanteuse Barbara dans un mélange entre les images d'archives et l'incarnation de Jeanne Balibar. Nous avons pu recueillir le témoignage du réalisateur par téléphone.
biopic-cannes

Article

Cannes 2017 / En attendant BARBARA : Comment sont les biopics musicaux présentés au festival ?

Des biopics musicaux ont pu se dévoiler à Cannes sous une forme plus inattendue que la biographie romancée d’un artiste. Mathieu Amalric qui fait l’ouverture d’Un Certain Regard cette année avec BARBARA annonce déjà qu’il ne s’agit pas vraiment d’un biopic sur la chanteuse.
chambre-bleue

interview-real

Amalric et Hetzel osent pour LA CHAMBRE BLEUE

Mathieu Amalric et Grégoire Hetzel ont osé affronter le lyrisme pour LA CHAMBRE BLEUE, adaptation de Simenon, présenté à Un Certain Regard à Cannes et en salles.

Video

Interview Mathieu Amalric et Grégoire Hetzel

Dernières critiques

Vos avis