Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Réalisateurs / Réalisatrices

Kenneth Branagh  
Né à Belfast en 1960

Kenneth Branagh

Avant de glisser son oeil derrière la caméra, Kenneth Branagh a débuté dans le cinéma en jouant de nombreux rôles notamment pour le théâtre. Dernièrement, il a rejoint Tom Cruise pour "Walkyrie". Sa carrière concilie son métier de comédien à celui de réalisateur. Pour ses propres films, il collabore fidèlement à la musique avec son compatriote britannique Patrick Doyle.

 

Filmo

(liste non exhaustive, apparaissent les films présents dans notre base)

 All Is True - - 2020 - BO : Patrick Doyle

 Artemis Fowl - - 2020 - BO : Patrick Doyle

 Mort sur le Nil - Death on the Nile - 2020 - BO : Patrick Doyle

 Le Crime de l'Orient-Express - Murder on the Orient Express - 2017 - BO : Patrick Doyle

 Cendrillon - Cinderella - 2015 - BO : Patrick Doyle

 The Ryan Initiative - Jack Ryan : Shadow Recruit - 2014 - BO : Patrick Doyle

 Thor - - 2011 - BO : Patrick Doyle

 As You Like It - - 2007 - BO : Patrick Doyle

 Sleuth - - 2007 - BO : Patrick Doyle

 Beaucoup de bruit pour rien - Much Ado about Nothing - 1993 - BO : Patrick Doyle

 Henry V - - 1989 - BO : Patrick Doyle

Incontournables du réalisateur

Nos publications avec Kenneth Branagh

Il quitte l'Irlande à l'âge de 9 ans pour aller en Angleterre où il entrera à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres. En 1982, alors qu'il achève ses études, il entame sa carrière d'acteur sur les planches pour "Another Country". Son interprétation est récompensée par le Prix du meilleur espoir de la Society of West End Theatres. Cependant, le jeune acteur âgé de 23 ans devient un des meilleurs nouveaux talents de la scène britannique pour son rôle dans Henry V pour la Royan Shakespeare Company (RSC). Mais il considère que cet établisement étouffe le côté artistique par des priorités bureaucratiques. Il crée avec son ami comédien David Parfitt leur propre compagnie sous le nom de Renaissance Theatre Company. Il s'essaye à l'écriture de la pièce "Public Enemy" mais essuit son premier échec, qui sera vite oublié avec les productions de "La nuit des rois", "Beaucoup de bruit pour rien" et "Hamlet".

Dans le but de financer sa compagnie de théâtre, il publie son autobiographie "Beginning" à l'âge de 28 ans. En 1989, il s'initie à la réalisation. Il adapte à l'écran la pièce de théâtre Henry V produite par Gérard Depardieu. Encensé par la critique et le public, il enchaîne trois succès en trois ans avec DEAD AGAIN (1991), "PETER'S FRIEND" (1992) et "BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN" (1993). Mais l'année suivante il essuit son premier échec cinématographique avec FRANKENSTEIN.

En 1995 il finance lui même une comédie en noir et blanc intitulé "IN THE BLEAK MIDWINTER". Et l'année suivant il réalise son rêve d'adapter "HAMLET" pour le cinéma pour lequel il est très polyvalent en étant à la fois 'adaptateur, producteur, acteur et metteur en scène. Le film est nommé dans plusieurs catégories aux Oscars.

Il brise son image d'homme classique en jouant pour Robert Altman dans THE GINGERBREAD MAN ou encore pour Woody Allen dans "CELEBRITY" avant d'interpréter en 1999 Dr Loveless dans "Wild WIld West". Cette même année il réendosse le costume de réalisateur pour adapter "REINES D'AMOUR PERDUES" de Shakespeare. Il tourne ensuite deux films en 2006: "AS YOU LIKE IT" et "LA FLUTE ENCHANTEE" avant de  signer "LE LIMIER" en 2007, qui est présenté à la 64 ème Mostra de Venise pour la mention spéciale de Queer Lion Award.

© Photo en médaillon : Giorgia Meschini [CC-BY-SA-2.0 (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons
doyle

Interview

Interview : Patrick Doyle se confie, 'un compositeur c’est comme un autre metteur en scène'

Le compositeur écossais Patrick Doyle évoque ses collaborations avec Kenneth Branagh (HENRY V, THOR), Mike Newell (DONNIE BRASCO, HARRY POTTER & LA COUPE DE FEU), Régis Warnier (INDOCHINE), Brian De Palma (L'IMPASSE), Robert Altman (GOSFORD PARK), avec les Studios Pixar ou Marvel, et révèle ses méthodes de travail.

Dernières critiques

Vos avis