Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Réalisateurs / Réalisatrices

Tim Burton  
Né en 1960

Tim Burton

Déja dans son premier court-métrage VINCENT (hommage à Vincent Price), on pouvait y déceler un sens du bizarre et un humour très particulier absents pourtant des productions Disney pour lesquelles il travaillait. Après le succès inattendu de PEE WEE, qui lançait un nouveau burlesque anachronique, il enchaine avec l'exubérance visuelle de BEETLEJUICE...

Filmo

(liste non exhaustive, apparaissent les films présents dans notre base)

 Dumbo - - 2019 - BO : Danny Elfman

 Miss Peregrine et les enfants particuliers - Miss Peregrine's Home for Peculiar Children - 2016 - BO : Michael Higham et Matthew Margeson

 Big Eyes - - 2015 - BO : Danny Elfman

 Dark Shadows - - 2012 - BO : Danny Elfman

 Frankenweenie - - 2012 - BO : Danny Elfman

 Alice au Pays des Merveilles - Alice in Wonderland - 2010 - BO : Danny Elfman

 Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street - - 2008 - BO : Stephen Sondheim

 Les Noces Funèbres - Corpse Bride - 2005 - BO : Danny Elfman

 Charlie et la chocolaterie - Charlie And The Chocolate factory - 2005 - BO : Danny Elfman

 Big Fish - - 2004 - BO : Danny Elfman

 La Planète des singes - Planets of the Apes - 2001 - BO : Danny Elfman

 Sleepy Hollow - - 2000 - BO : Danny Elfman

 Mars Attacks - - 1997 - BO : Danny Elfman

 Ed Wood - - 1994 - BO : Howard Shore

 Batman, le Défi - Batman Returns - 1992 - BO : Danny Elfman

 Edward aux Mains d'Argent - Edward Scissorhands - 1991 - BO : Danny Elfman

 Batman - - 1989 - BO : Danny Elfman

 Frankenweenie - - 1984 - BO : David Newman

Incontournables du réalisateur

 

L'énorme succès chiffré à plusieurs millions de BATMAN ne l'empêche pas de réaliser une suite personnelle avec un ton, un climat, et des personnages inédits. Entre temps, il réalisa son film poétique EDWARD AUX MAINS D'ARGENT avec une certaine acuité satirique, une invention visuelle toujours débridée, et surtout l'interprétation magistrale de Johnny Deep que l'on retrouva chez Tim Burton dans ED WOOD ou SLEEPY HOLLOW ou CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE. On peut citer ses films d'animation ETRANGE NOEL DE MONSIEUR JACK et LES NOCES FUNEBRES. Après MARS ATTACKS, une farce drôle, acerbe et absurde qui demeure son dernier bon film, il réalisa SLEEPY HOLLOW comme une synthèse de son univers où l'on retrouve tous ses thèmes en filigrane, mais surtout comme un enterrement de son univers, qu'il perdra sur LA PLANETE DES SINGES, film impersonnel. Il tentera (en vain pour certain) de renouer avec sa personnalité sur BIG FISH ou CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE, mais y est absente cette noirceur (la femme jetée d'un builing qui se fait manger par les chats dans BATMAN RETURN), et cette satire politique (les hommes aspirant au pouvoir sans redemtion).

© Photo en médaillon : Par CynSimp (http://www.flickr.com/photos/cynsimp/2781986848/) [CC-BY-SA-2.0 (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons
batman_defi

Analyse

Batman, le défi - Analyse musicale (une imbrication de thèmes)

"Batman, le défi", sorti en 1992, marque la cinquième collaboration entre Tim Burton et Danny Elfman après "Pee Wee" (1987), "Beetlejuice" (1988), "Batman" (1989) et "Edward aux Mains d'Argent" (1991). Dans cet épisode de la saga, Batman affronte le Pingouin et Catwoman. Voici l'analyse musicale, en vidéo et par écrit, de Martin Mavilla.
elfman-concert2015

concert

Danny Elfman en concert à Paris : Compte Rendu

A l'occasion des 30 années consacrées au cinéma de Tim Burton, un concert exceptionnel était donné le 10 octobre 2015 au Grand Rex de Paris avec les musiques de Danny Elfman.
coffret-elfman-burton

focus

Elfman & Burton compilés en coffret collector

Le duo américain est à l'honneur ce Noël dans un coffret limité destiné aux fans (1000ex vendus 500 $), mais contenant de nombreux inédits sur 16 Cds. Détails.
alice-elfman

avant-premiere

Danny Elfman est-il assez fou pour Lewis Caroll ?

Le compositeur de Tim Burton signe avec ALICE AU PAYS DES MERVEILLES un thème inspiré, mais le reste de la musique déçoit. Aurait-il perdu la folie qui fit son succès ?

Dernières critiques

Vos avis