EN

VOIR

PLUS

Réalisateurs

Sydney Pollack  
Né dans l'Indiana (Etats - Unis) en 1934

Sydney Pollack

Du petit au grand écran, du métier de réalisateur à celui d'acteur et de producteur, Sydney Pollack a expérimenté les différentes facettes du cinéma.  Côtoyant divers genres cinématographiques en passant par le thriller politique, la comédie ou  le suspens, son oeuvre emblématique lui colle l'image d'un cinéaste le plus inventif d'après-guerre.

Incontournables du réalisateur

Bio / Portrait

Elevé au sein d'une famille d'immigrés juifs russes, Sydney Pollack quitte l'Indiana pour étudier l'art dramatique à New York. Il démarre sa carrière en devenant l'assistant de l'un des plus prestigieux professeurs américains Sanford Meisner. D'abord réalisateur et acteur de télévision, il fait sa première apparition au cinéma dans "La guerre est aussi une chasse" en 1962. Sur le tournage il se lie d'amitié avec son acolyte Robert Redford. Son premier long métrage intitulé "TRENTE MINUTES DE SURSIS" est projeté sur grand écran en 1965. Mais il se fait véritablement remarquer l'année suivante avec "PROPRIETE INTERDITE". Les années 70 témoignent de l' ascension du cinéaste: il est en lice pour l'Oscar du meilleur réalisateur avec son film "ON ACHEVE BIEN LES CHEVAUX"; alors que son western "JEREMIAH JOHNSON" tourné en 1972 est présenté à la sélection officielle du 26 ème Festival de Cannes. En 1975, il réalise "Les TROIS JOURS DU CONDOR". Sydney Pollack s'essaye à la comédie avec "TOOTSIE" (1982) puis s'oriente vers le romantisme avec le cultissime "OUT OF AFRICA". Ce dernier lui permet de remporter sept Oscars en 1985.

Les années 90 marquent une rupture dans son travail de réalisateur. Outre "LA FIRME" en 1993, Sydney Pollack repasse devant la caméra. Il joue dans "Maris et femmes " de Woody Allen et dans "Eyes Wide Shut" de Stanley Kubrick. En tant que producteur, il finance via sa société de production Mirage divers longs métrages dont "Présumé innocent" d'Alan Jay Pakula et "Raison et sentiments" d'Ang Lee.

En 2005, il forme le duo Nicole Kidman et Sean Penn dans l'un de ses derniers film "L'INTERPRETE". Sydney Pollack signe le documentaire "ESQUISSES DE FRANK GEHRY" dédié à l'illustre architecte avant de poursuivre ses activités de producteur et de comédien. Il meurt des suites d'un cancer en mai 2008 à Los Angeles.

 

© Photo en médaillon : Par Arthur from Westchester County north of NYC, USA, at Arthur@NYCArthur.com (Cropped from the original, Sydney Pollack) [CC-BY-SA-2.0 (www.creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons
out-of-africa

analyse

Echos d’Afrique : John Barry pour OUT OF AFRICA

Pour mettre en musique son film tiré des souvenirs africains de Karen Blixen, Sydney Pollack pense tout d'abord n'utiliser que de la musique traditionnelle africaine...
home-hamlisch

interview

Marvin Hamlisch, ses plus belles années - 1944/2012

Marvin Hamlisch, trois Oscars, de Sydney Pollack à son retour en 2009 pour Steven Soderbergh, est décédé à l'age de 68 ans. Retour sur notre interview de 2010.

Vos avis