EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

Pierre Adenot  

Pierre Adenot

Le lyonnais Pierre Adenot a reçu une formation musicale classique avant de composer pour Jean-Pierre Améris ("Le Bateau Mariage" en 1993 et "Les Aveux de l'innocent" en 1996) et pour Sam Karmann ("Kennedy et moi", "À la petite semaine" et "La vérité ou presque").

Bio/Portrait

Le petit Pierre étudie bien jeune le violon et le hautbois au conservatoire de Lyon. Vers 13 ans, il commence à écouter d’autres musiques que le classique, en particulier le Jazz. C’est aussi à cette époque qu’il commence à se passionner pour la musique de films. Il contacte – au culot – le compositeur Vladimir Cosma. Ce dernier se montre charmant et l’invite même à une séance d’enregistrement. C’est la révélation.

Le jeune homme composera à cette époque une musique pour le dessin animé d’un ami. Pierre continue sa formation en étudiant l’écriture, le contrepoint, la fugue et l’harmonie. Travailleur acharné, musicien surdoué, il décroche un 1er prix de hautbois et un 1er prix de contrepoint. Il rencontre aux Etats-Unis Clare Fisher, compositeur et arrangeur pour Prince ou Paul Mc Cartney. Pierre définit alors ce musicien comme « (son) maître à penser ».

Devenu arrangeur, il travaille avec L’affaire Louis Trio, Stephen Eicher ou encore Yves Duteil. Sa rencontre avec Jean-Pierre Ameris sera déterminante. Après un court-métrage, Pierre Adenot signe la BO du Bateau de Mariage en 1992. Suivront Les Aveux de l’Innocent en 1996 ainsi que plusieurs téléfilms. Le compositeur semble fonctionner à l’affectif et il collabore sur la durée avec Sam Karmann (A la petite semaine, Kennedy et moi), Alain Schwarzstein (Le violon brisé, Un mort de trop) ou encore Elisabeth Rappeneau (Une Vie, Changer tout).

Pierre Adenot a décroché par deux fois le prix de la meilleure musique de téléfilm au festival d’Auxerre ainsi qu’un grand prix de la Sacem. Extrêmement modeste, pratiquant l’humour à froid et la dérision comme personne, très sympathique, il est, c’est indéniable, l’un des futurs grands de la musique de films en France.

Christophe Olivo


Critiques BO

Boutique

La Belle et la Bête - Pierre Adenot

Vos avis