EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

Alexei Aigui  
Né le 11 juillet 1971

Alexei Aigui

Alexei Aigui est un compositeur et violoniste russe. Il est chef de l'Ensemble 4'33". Il étudie à l'École musicale de Ippolitov-Ivanov les principes de la composition. Il enregistre plusieurs albums avec Dietmar Bonnen, dont "Black Water" en 2003. Au cinéma, il travaille régulièrement avec les cinéastes Pascal Bonitzer (Le Grand alibi, Cherchez Hortense) et Raoul Peck (I Am Not Your Negro, Le Jeune Karl Marx).

Bio/Portrait

Après des études de violon et de composition et différentes expériences de collaboration avec des groupes de rock alternatifs, il fonde en 1994 son propre groupe, l'Ensemble 4'33''. De l'avis de la critique russe, 4'33'' est l'un des projets musicaux les plus intéressants de ces dernières années. Il s'est distingué par l'originalité de sa programmation, et par son caractère inclassable.

Considéré comme un des leaders de la scène alternative russe, Alexeï Aïgui a réunit des artistes venant d'horizons culturels et musicaux très différents : les musiciens russes de l'Ensemble 4'33'' viennent du classique (trombone, trompette, violoncelle) et du rock (batterie, basse), Mina Agossi et Alex Hiele du jazz (chant, contrebasse) et Phil Reptil de la musique électronique. Le résultat, situé aux confluences de la musique classique contemporaine russe, du jazz, de l'électro et de la pop s'avère être une réussite du difficile et périlleux exercice de la fusion.

Alexeï Aïgui s'est par ailleurs spécialisé dans la sonorisation "live" de films muets par des bandes sons inédites de sa composition. Il a notamment resonorisé Metropolis de Fritz Lang (1927) et La Poupée de Ernst Lubitch (1919).

Il a également composé de nombreuses musiques de films dont certaines pour le cinéma et la télévision française. Il collabore depuis plusieurs années avec les réalisateurs Pascal Bonitzer et Raoul Peck.
« J'ai été surtout immédiatement séduit par la gaîté, la légèreté, le rythme et ce qui me semblait être une sorte d'humour peut-être russe qui se dégageait de la musique d'Alexeï et de son ensemble nommé d'après John Cage 4'33'' » se souvient Pascal Bonitzer. Et selon Raoul Peck, Aïgui est « un poète dirigeant un grand orchestre symphonique déchiré par un solo de violon délirant. » Et Raoul Peck de rajouter : « sa musique, tout aussi directe, simple, efficace, sans enlever la part de rêve et de mystère, la profondeur, la complexité, et surtout, là où tout se rejoint pour moi : sa poésie. »

 

© Photos : Benoit Basirico, Cinezik


aigui-marx

Interview

Interview B.O : Alexei Aigui, la touche irlandaise du JEUNE KARL MARX

Alexei Aigui retrouve le haïtien Raoul Peck après "I Am Not Your Negro" (2016), avec une partition symphonique, rythmée par des cordes élégiaques.
aigui

interview

Alexei Aigui : 3 films avec Pascal Bonitzer

A l'occasion de la parution d'une compilation chez Music Box Records, nous avons posé quelques questions au compositeur russe Alexei Aigui.

Video

Interview B.O : Alexei Aigui, la touche irlandaise du JEUNE KARL MARX

Alexei Aigui retrouve le haïtien Raoul Peck pour ce biopic après "Assistance mortelle" (2013), "Meurtre à Pacot" (2014) et "I Am Not Your Negro" (2016), avec une partition symphonique, à la fois dense et tragique, rythmée par des cordes élégiaques. La musique est interprétée par l'Orchestre Symphonique de Cinéma d’État de Russie. Music Box Records a publié un disque avec les deux dernières musiques du tandem.

Cinezik Radio

Interview B.O : Alexei Aigui, la touche irlandaise du JEUNE KARL MARX

Boutique

Le Jeune Karl Marx - Alexei Aigui

Vos avis