EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

René Aubry  
Né en 1956 à Remiremont

René Aubry

Le compositeur français René Aubry, né en 1956, rencontre en 1978 la chorégraphe américaine Carolyn Carlson qui deviendra sa compagne et met en musique ses spectacles de danse dont "Signes", lauréat aux Victoires de la musique classique et du jazz en 1998. Il travaille aussi régulièrement pour des spectacles de la compagnie de Philippe Genty. Une de ses musiques conçue pour la chorégraphe Pina Bausch se retrouve dans le film de Wenders Pina. Il écrit aussi la musique originale de films divers comme la comédie Malabar Princess (2004) et le dessin animé Le Gruffalo pour la BBC, ou encore le premier film Par les épines (2012).

Nouveautés

Incontournables du compositeur

Bio/Portrait

Multi instrumentiste, compositeur pour la danse, le théâtre et le cinéma, René Aubry est un créateur d'univers sonores inclassable et sans doute un des musiciens français le plus écouté à l'étranger. Admirateur de Léonard Cohen, de Philip Glass et de Manos Hadjidakis, guitariste autodidacte, sa rencontre avec Carolyn
Carlson en 1978 sera un événement déterminant. Il tombe amoureux de la danse et de la danseuse, devient son musicien attitré et compose ses premières musiques
de ballet. Cette collaboration, qui dure depuis plus de trente ans, donnera naissance à de nombreux spectacles parmi lesquels Blue Lady (1983), Steppe (1990) et Signes
(1997), couronné par une Victoire de la Musique (1998).
C'est à Venise où il réside de 1981 à 1984 qu'il enregistre son premier disque. Suivront 16 albums.

Compositeur, ingénieur de son propre son, René Aubry travaille seul à des albums mêlant harmonies classiques et instrumentation moderne, échantillons de voix ou de violons « piqués à Beethoven, Stravinski ou Puccini ». Il a droit à tous les rayons des disquaires : classique, ballet, new âge, musiques nouvelles, rock, variété française, musiques du monde ... Son approche esthétique traduit une indépendance d'esprit rare. Elle ne trouve de parentés que dans les leitmotivs d'un Michael Nyman, d'un
Gavin Bryars ou de l'orchestre pour jouets de Pascal Comelade, aux confluences des musiques électroniques, folkloriques et des mélopées pour enfants.

On y retrouve les traces de ses collaborations avec Carolyn Carlson ou le marionnettiste Philippe Genty ses musiques de films - La Révolte des enfants
(1989), Killer Kid (1994), Malabar Princess (2004), Sous les Bombes (2008), Par les Epines (2011) - mais aussi ses explorations personnelles, de la musique acoustique la plus épurée à des œuvres plus sombres et graves, résultats d'une alchimie mêlant instruments acoustiques et programmation informatique. La musique de René Aubry
accompagnera trois spectacles de Pina Bausch : Ten Chi (2004), Vollmond (2006) et Sweet Mambo (2008).
C'est "malgré lui" qu'il monte sur scène ! En 1990, les organisateurs du "Festival des Musiques Possibles", à Bari en Italie, lui proposent de donner un concert ; il refuse,
et finit par capituler "après presque trois ans d'échanges téléphoniques" ! En 1994, il partage l'affiche avec Philip Glass, Nusrat Fateh, Ali Khan, David Byrne ...
Depuis 1999, il se produit avec son Septet dans toute l'Europe, avec un répertoire essentiellement acoustique.
Créateur solitaire, René Aubry est un chercheur épris de liberté qui, à chaque nouvel album, met un point d'honneur à nous surprendre et à se renouveler.

 

© Photo en médaillon : DR


fameuse-invasion-des-ours-en-sicile

Interview

Interview B.O avec René Aubry • LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE (9/10)

Le compositeur René Aubry signe la musique de ce film d'animation, première réalisation du dessinateur Lorenzo Mattotti.
par-epines

interview

René Aubry (PAR LES EPINES) : ses albums à l'écran

Eclectique, René Aubry navigue sans phare de la danse au théâtre, de la scène au cinéma. Il signe la BO de PAR LES EPINES, premier film puisant dans ses albums, avec un thème original.

Boutique

La fameuse Invasion des Ours en Sicile - René Aubry

Vos avis