EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

Carter Burwell  
Né en 1958 à New York.

Carter Burwell

Compositeur atitré des frères Coen (MILLER'S CROSSING, BARTON FINK, LE GRAND SAUT, FARGO, BURN AFTER READING, A SERIOUS MAN et TRUE GRIT, AVÉ CÉSAR ! ...), c'est un habitué des « films bizarres » d'Hollywood. D'abord animateur de dessins-animés, sa carrière musicale l'amènera finalement à fréquenter les réalisateurs les plus imaginatifs d'Hollywood. Il s'est aussi associé à Bill Condon (NI DIEUX NI DÉMONS, TWILIGHT : CHAPITRE 4&5, LE CINQUIÈME POUVOIR et MR. HOLME), à Spike Jonze (DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH, ADAPTATION et MAX ET LES MAXIMONSTRES)...

Nouveautés

Incontournables du compositeur

Bio/Portrait

Le parcours de Carter Burwell pour devenir compositeur de musique de films est pour le moins atypique. Touche à tout, il n'hésite pas à s'investir dans une multitude de projets. Il semble avoir trouvé sa voie dans le cinéma, notamment grâce aux frères Coen. Récit d'un trajet étonnant, chaotique et contradictoire. Surtout qu'il est végétarien et avoue ne pas aimer... les légumes !

Harvard ! Quel meilleur endroit pour faire des études lorsque l'on est le fils d'une riche famille New-yorkaise. Le jeune Carter étudie là-bas l'animation et la musique électronique. Entre les deux, son coeur balance. Il se tourne néanmoins d'abord vers l'animation avec succès. Son premier dessin animé, Help, I'm Being Crushed to Death by a Black Rectangle remporte de nombreux prix en 1979. Sa voie semble tracée.

Il devient chef d'un département d'animation à Long Island, où il crée des programmes pendant plusieurs années. Parallèlement, Burwell n'oublie pas la musique. Il joue avec plusieurs groupes à New York et compose même des ballets qui seront joués au festival d'Avignon. Lors d'un de ses nombreux concerts à « Big Apple », il est remarqué par Ethan Coen venu le voir sur les conseils d'un ami. Pas plus intéressé que ça, il envoie quand même des démos dont certaines se retrouveront à l'identique dans le premier film des Coen brothers, "Blood Simple". Le début d'une collaboration indéfectible puisque Carter Burwell a signé toutes les bandes originales des frères Coen.

Il trace depuis son chemin dans la jungle hollywoodienne, souvent pour des projets bien barrés mais toujours passionnants : "Being John Malkovich" et "Adaptation" de Spike Jonze, le délirant "Joe's Apartment" ou encore "Assassin(s)" pour Mathieu Kassovitz. Même si il semble être l'accompagnateur musical d'un certain cinéma américain, il ne délaisse pas pour autant les productions plus « formatées » comme les excellents "Rob Roy" ou "The Jackal" ainsi que le récent "Alamo" de John Lee Hancock.

Christophe Olivo

© Photo en médaillon : Cinezik


Cinezik Radio

18e World Soundtrack Awards : Palmarès & Concerts de Philippe Sarde, Carter Burwell & Nicholas Britell

Critiques BO

Boutique

Le Cinquième pouvoir - Carter Burwell

Vos avis