Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurRépertoires Critiques de B.O ActusPodcastsCannes 2022

EN

VOIR

PLUS

Mark Isham

Mark Isham

Ce musicien (qui compose pour le cinéma depuis le début des années 80), mondialement reconnu par ses pairs pour ses talents de trompettiste, sait faire naître des musiques originales et matures, parfois influencées par le jazz, parfois proches de la world music. Son style bien identifiable le met sans problème au service d’un art dont il est un digne représentant.

Ses dernières Sorties de B.O


Un talent en or massif

Blacklight

The Hitcher

Godfather of Harlem

Ses Incontournables


Le Dahlia Noir

Judas and the Black Messiah

Nos dernières publications avec Mark Isham

té son imagination et est devenue son principal instrument. Les Isham déménagent de New York pour San Francisco, ville dans laquelle Isham joue de la trompette dans les clubs de jazz dès l'âge de 15 ans. À la même époque, il se produit avec les orchestres d'Oakland et de San Francisco. Il fini par former son propre groupe, Group 87, qui laisse derrière lui deux albums instrumentaux très appréciés qui sont encore aujourd'hui considérés comme des jalons par de nombreux artistes new-age, jazz et rock progressif. Isham a d'abord été considéré comme un compositeur pionnier des films ‘électroniques', mais ses capacités transcendent les genres. Il perce au début des années 1990 avec Reversal of Fortune, Point Break et A River Runs Through It. Quel que soit le genre, le support ou le lieu, l'œuvre de Mark Isham démontre une capacité illimitée à étonner l'auditeur par son talent à créer des univers musicaux évocateurs.

Isham a travaillé sur de nombreux films et séries de télévision - plus de 400 au total, dont le film The Unbearable Weight of Massive Talent (2022). En 2021, il compose la musique pour Judas and the Black Messiah, un drama magistral de Shaka King. Il a aussi récemment composé la musique de la série de science-fiction The Nevers pour HBO, et de la deuxième saison de la série policière Godfather of Harlem. Parmi les autres projets récents, on trouve Bill and Ted Face the Music, Togo pour Disney + et la série dramatique Little Fires Everywhere.

La liste des grands réalisateurs et artistes avec lesquels Mark Isham a travaillé au cours de sa carrière est impressionnante. Parmi eux figurent les réalisateurs Brian de Palma, Robert Altman, Robert Redford, Werner Herzog, Gillian Armstrong, Karel Reisz, Kevin Reynolds, Jodie Foster, Kathryn Bigelow, Barbet Schroeder, Peter Medak, Mike Figgis, Irwin Winkler, William Friedkin, Paul Haggis, Sidney Lumet et le cinéaste d'animation belge Frederik Du Chau. Isham a travaillé régulièrement avec le réalisateur Alan Rudolph sur ses films Trouble in Mind (1985), Made in Heaven (1987), The Moderns (1988), Love at Large (1990), Mortal Thoughts (1991), Mrs. Parker and the Vicious Circle (1994), Afterglow (1997), en Trixie (2000). Il a également composé la musique des films The Accountant (2016), Warrior (2011) et Miracle (2004) du réalisateur Gavin O'Connor. Et pour le réalisateur Gary Fleder, Isham a créé la musique de Kiss the Girls (1997), Impostor (2001), et The Express: The Ernie Davis Story (2008).

En plus de l'ampleur de son œuvre, ses récompenses sont nombreuses. Pour la musique qu'il a composée pour le film Men of Honor (2000) de George Tillman Jr., Isham a reçu une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie ‘Film, Télévision ou Autres Médias Visuels'. Sa partition pour le film A River Runs Through It (1992) de Robert Redford lui a valu une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie ‘Meilleure Musique Originale' et ‘Meilleure Composition Instrumentale pour un Long Métrage ou un Film de Télévision'. Avec Nell (1994) de Michael Apted, Isham est nommé au Golden Globe de la ‘Meilleure Musique Originale'. Et sur plusieurs nominations aux Primetime Emmy Awards pour Little Fires Everywhere, Once Upon a Time, Nothing Sacred et Chicago Hope, Isham a remporté celle pour EZ Streets (pour l'épisode "A Terrible Beauty") dans la catégorie ‘Outstanding Main Title Theme Music'.

Il a obtenu un prix ASCAP (American Society of Composers, Authors and Publishers) pour les films Dolphin Tale (2011), Eight Below (2006) et Blade (1998) et pour son travail sur la série de télévision Family Law (2000). Il a reçu le prix de la ‘Meilleure Musique' de l'International Film Music Critics Association pour The Black Dahlia (2006) de Brian De Palma et a été nommé dans la catégorie ‘Film Score'. Racing Stripes (2005) a été nommé dans la catégorie ‘Meilleure Musique Originale pour un Film Comique' et Lions for Lambs (2007) dans la catégorie ‘Composition de Musique de Film de l'année'.

Tout en se développant en tant que compositeur de films, Mark Isham a continué à s'épanouir et à gagner en notoriété pour son travail dans le domaine de l'electronica et du new age. Il a remporté un Grammy pour sa publication chez Virgin Records, et des nominations aux Grammy pour ses albums Castalia et Tibet. Mais sa contribution au jazz est probablement encore plus importante. Il a collaboré et joué avec des légendes du jazz telles que Chick Corea, Herbie Hancock et Bobby McFerrin. Les publications jazz de Mark Isham ont été saluées par la critique. Blue Sun a été inclus dans le "Top 100 des albums de jazz de la décennie" de Downbeat; et le London Times a nommé Miles Remembered: The Silent Way Project "Meilleur Album de Jazz".

À propos de son propre travail, Isham déclare: "L'improvisation a toujours été l'une de mes passions. C'est pourquoi le jazz - ou tout autre genre qui permet de créer de la musique "en direct" et sur le moment - est ce que j'aime le plus et ce que je continuerai à faire. Créer de la musique, que ce soit en direct ou par écrit, est quelque chose dont je ne me lasse jamais."

(World Soundtrack Awards)


Nos Critiques de ses BO

Vos avis