Quebec - Belgique - Suisse - Afrique

EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

Francis Lai  
Né le 26 avril 1932 à Nice, Mort le 7 novembre 2018.

Francis Lai

Francis Lai, né en 1932, est un mélodiste autodidacte, compositeur régulier du cinéaste Claude Lelouch depuis leur rencontre sur Un Homme et Une Femme (1966). Pour l'orchestre de Mayerling (1968) de Terence Young il confie l'orchestration à Christian Gaubert. Il reçoit l'Oscar pour Love Story (1971) mais n'a jamais été nommé aux César. Toujours dans la veine romantique, il compose le thème pour cordes et synthétiseur de Bilitis (1977), ainsi que celui de Emmanuelle 2 (1975) et de Madame Claude 2 (1981). Il illustre des films policiers pour Claude Zidi sur Les Ripoux (1984) et Association de malfaiteurs (1986).

 

"La seule hantise qu'on peut avoir en tant que compositeur, c'est se plagier soi-même, et ce n'est pas évident du tout. Et plus on en fait, plus on est obligé de chercher, d'aller vers des terrains inconnus." (Francis Lai)

Nouveautés

Incontournables du compositeur

Bio/Portrait

Francis Lai naît le 26 avril 1932 à Nice. À partir de l’âge de 6 ans, il apprend l’accordéon et également le piano, se passionne pour le jazz de Count Basie et Duke Ellington puis commence rapidement à jouer dans les cabarets, casinos et comme accompagnateur ou compositeur de vedettes comme Edith Piaf, Mouloudji ou Yves Montand. Par l’intermédiaire de son ami Pierre Barouh, il rencontre Claude Lelouch, jeune réalisateur qui marquera de façon indélébile la carrière future du musicien... C’est avec Lelouch qu’il signe la partition du célèbrissime Un homme et une femme (1966) - leur toute première collaboration, la chanson titre interprétée par Nicole Croisille et Pierre Barouh est un succès unique dans le cinéma français avec un nombre incalculable de vynils vendus à l’époque et 300 versions différentes chantées dans le monde entier ! Pour Claude Lelouch, il va signer aussi des partitions importantes comme Vivre pour vivre (1967) , un pastiche de comédie musicale pop dans Le Voyou (1970) , Un homme qui me plaît (1969) , L’aventure c’est l’aventure (1972) , La bonne année (1973) , Les uns et les autres (1981, avec Michel Legrand), Edith et Marcel (1983) , l’intéressante partition d’Itinéraire d’un enfant gâté (1988) basé sur un thème de cirque, Il y a des jours et des lunes (1990) , Hasards ou coïncidences (1998, avec Claude Bolling) et récemment la fresque Le genre humain dont le premier volet débute par Les parisiens (2004) .

Dans un registre plus savant, il compose l’élégante musique symphonique de Mayerling (1968) de Terence Young avec Catherine Deneuve et Omar Sharif - dont l’orchestration fut confiée au fidèle Christian Gaubert (futur compositeur du sympathique générique jazzy des épisodes télé des “Nestor Burma”).

Mais c’est sans doute avec le grand cinéaste René Clément qu’il va écrire ses morceaux les plus personnels et ses mélodies les plus intimes, notamment sur le thriller embrumé Le passager de la pluie (1969) avec la belle Marlène Jobert dans lequel il introduit des rythmes hindous et quelques tournures assez hypnotiques, et surtout dans l’excellent La course du lièvre à travers les champs (1972) - polar tendu et mélancolique avec Jean Louis Trintignant pour lequel il compose un étrange générique et d’inquiétants thèmes de suspense tout à fait remarquables. Il signera aussi le score du tout dernier film du cinéaste : La baby sitter (1975).

Francis Lai s’est aussi forgé un exceptionnel succès outre atlantique avec le célèbre mélo Love Story (1970) d’Arthur Miller.

Toujours dans une veine romantique, il compose le thème pour cordes et synthétiseur de Bilitis (1977) - film érotique, daté et ouaté du photographe David Hamilton, ainsi que celui de Emmanuelle 2 (1975) et de Madame Claude 2 (1981)[dont le premier épisode avait été composé par Gainsbourg].

Outre quelques polars comme Les hommes (1973) de Daniel Vigne, Le corps de mon ennemi (1976) de Henri Verneuil qui comporte un très beau thème d’amour, Canicule (1984) d’Yves Boisset, ou l’excellent et piquant Les ripoux (1984) ainsi que Association de malfaiteurs (1986) de Claude Zidi, on peut noter également sa partition un peu atypique de Âmes perdues (Anima persa, 1976) - film italien de Dino Risi passablement oublié, et celle du très beau film Les yeux noirs (Ochi chyornye, 1987) de Nikita Mikhalkov.

Détenteur d’un oscar pour Love Story, le compositeur dispose également de son propre site internet

Christian Texier

© Photo en médaillon : Benoit Basirico (Cinezik.fr)


francis-lai

Disparition

Francis Lai (1932-2018) : Simplicité, Humilité & Fidélité, 3 vertus d'un grand mélodiste

La mort à 86 ans de Francis Lai survenue le 7 novembre 2018 nous a rendu triste. Non seulement parce qu'il représente beaucoup pour la musique de film, mais aussi parce qu'il incarnait de belles vertus humaines.
hadjadj-girl

Interview

Interview B.O / Valentin Hadjadj (GIRL) : 'On ne voulait pas stigmatiser avec la musique'

Le jeune compositeur français Valentin Hadjadj signe la musique du premier film belge de Lukas Dhont, GIRL, avec une partition entêtante pour la construction féminine de Lara, personnage central né garçon. [Caméra d'Or 2018]
itw-chandon

Interview

Interview B.O : Erwann Chandon, la musique d'UNE ANNÉE POLAIRE entre deux civilisations

Erwann Chandon signe la musique du film UNE ANNÉE POLAIRE (en salles le 30 mai 2018) que Samuel Collardey a tourné en danois au Groenland avec une partition qui mêle le lyrisme (avec cordes, bois, cuivres) pour les paysages enneigés et l'authenticité d'instruments locaux (flûtes, percussions) pour la partie plus documentaire.
planete-des-singes-suprematie

Article

Bilan des B.O de juillet/Août 2017 : Sélection des musiques de films qu'il ne fallait pas manquer

Désormais, retrouvez tous les 2 mois notre bilan des musiques entendues dans les films à l'affiche, avec au TOP ce mois-ci la musique de Michael Giacchino pour LA PLANÊTE DES SINGES: SUPRÉMATIE. La plupart des B.O citées sont à écouter en salle (à cause de l'absence de disques).

Video

Interview Francis Lai, sa leçon de musique de film

Boutique

Chacun sa vie - Francis Lai, Laurent Couson, Dimitri Naïditch

Vos avis