EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

Krishna Levy  
Né à New Delhi en 1964. Vit et travaille à Paris.

Krishna Levy

Krishna Levy, né en 1964, débute avec Fast (1995) de Dante Desarthe qu'il retrouvera sur tous les films (Cours toujours, Je me fais rare, Je fais feu de tout bois, Le passe-muraille), puis rencontre Arnaud Desplechin (Comment je me suis disputé... (ma vie sexuelle), 1996), Agnès Merlet (Artemisia, 1997), Thomas Vincent (Karnaval, Je suis un assassin, Le Nouveau Protocole), Nicolas Vanier (Le Dernier Trappeur, Loup)  Il est nommé aux Césars en 2003 pour 8 femmes de François Ozon.

 

"J'ai une théorie toute idiote sur cette idée de l'originalité de la musique : on est tous différents, donc fondamentalement originaux. La difficulté, ce n'est pas d'être original, c'est d'être." (Krishna Levy)

Bio/Portrait

Krishna Levy grandit à Paris où il suit des cours de piano et de théorie musicale dès l'âge de cinq ans. Il poursuit ses études de musique aux États-Unis au Berklee College of Music de Boston (Massachusetts) qui enseigne l'écriture de musique de films et le jazz. Il y obtient un Degree in Film Scoring, Magna Cum Laude en 1986. En 1990, il sort du New England Conservatory titulaire d'un Master in Composition.

Il débute sa carrière en tant que compositeur/arrangeur. Les deux genres musicaux qui l'intéressent alors particulièrement sont le jazz - il a écrit près d'une vingtaine d'oeuvres pour big bands - et la musique contemporaine - il a composé de nombreux morceaux joués aux États-Unis et en France.

Dès 1990, c'est en France qu'il s'impose peu à peu comme compositeur de musique de films. Il travaille avec des réalisateurs tels que Dante Desarthe, Thomas Vincent, Mosco Levi Boucault ou Jean-Luc Leon, évoluant entre la fiction et le documentaire. Puis, au fil des rencontres, il élargit son champ de création et compose ainsi les scores d'une trentaine de films de long-métrage parmi lesquels apparaissent Comment je me suis disputé... ma vie sexuelle d'Arnaud Desplechin, Artemisia d'Agnès Merlet, Mariées mais pas trop de Catherine Corsini, Contre-enquête de Franck Mancuso, Ne te rertourne pas de Marina de Van, Je l'aimais de Zabou Breitman et Le dernier trappeur de Nicolas Vanier. Il remporte le Prix de la Presse du Cinéma Français 2003 pour la musique du film 8 Femmes de François Ozon, musique qui lui vaut, la même année, une nomination pour le César de la Meilleure Musique écrite pour un film. Je suis un assassin de Thomas Vincent lui vaut le Prix de la Musique de Film au Festival de Cannes 2004 et Loup de Nicolas Vanier une nomination pour la Meilleure Musique de Film 2010 au Prix France Musique - Sacem.

Sa carrière prend également une dimension internationale. Il signe la bande originale de The Fall de Tarsem Singh et obtient le Prix International de la Musique d'Auxerre en 2001 pour la musique du film Ali Zaoua de Nabil Ayouch. Il remporte également le Prix de la Musique de Film au Miami Film Festival de 2007 pour La nuit des tournesols de Jorge Sanchez-Cabezudo. Il est l'auteur d'une centaine de bandes originales de films (longs métrages, courts métrages, téléfilms, documentaires, publicitaires) et signe des œuvres pour la radio et le théâtre. Il publie également des partitions qui figurent dans des méthodes de musique contemporaine pour enfants.

Compositeur prolifique et passionné, sa singularité tient à l'éclectisme de ses choix, à sa grande maîtrise des écritures musicales et à l'originalité de ses propositions. Entre deux commandes, il écrit des compositions personnelles. Il vit et travaille actuellement à Paris.

 


Boutique

Abdel et la comtesse - Krishna Lévy, Mickaël Winter, Julien et Mike Kourtzer

Vos avis