EN

VOIR

PLUS

Compositeurs

John Williams  
Né aux États-Unis en 1932.

John Williams

Véritable légende vivante de la musique de film américaine, John Williams est l'auteur des plus célèbres mélodies du cinéma. Bien connu pour être le compositeur attitré de Steven Spielberg ou de la saga Star Wars, il a contribué à populariser la musique de film symphonique grâce à la magie du grand écran.

Nouveautés

Incontournables du compositeur

Concert hommage à Stanley Donen
par John Williams

Boston (Etats-Unis), 28 mai 2009

Après les concerts des 26 et 27 mai, durant lesquels était joué en première mondiale le nouveau concerto pour alto et orchestre composé par John Williams, un autre programme a donné lieu à deux autres concerts, les 28 et 29 mai. Cet autre programme comprenait notamment une partie en hommage aux comédies musicales du réalisateur américain Stanely Donen, célèbre pour avoir filmé Gene Kelly dans CHANTONS SOUS LA PLUIE (1952) puis dans BEAU FIXE SUR NEW YORK (1955), mais aussi Audrey Hepburn et Fred Astaire dans FUNNY FACE (1957) ou encore Cary Grant dans KISS THEM FOR ME (1957), INDISCRET (1958) et bien sûr dans CHARADE (1963) où il retrouve Audrey Hepburn. Sous la baguette de John Williams, le Boston Pops Orchestra a fait revivre ces musiques populaires, images à l'appui, après une présentation du film en la personne de... Stanley Donen lui-même, 85 ans et toujours de bonne humeur ! Celui-ci a en effet ponctué les intermèdes musicaux d'anecdotes sur ses films, discutant sur scène avec un John Williams très détendu, admiratif et l'oeil pétillant.

Programme du concert du 28 mai 2009

* March from The Adventures of Robin Hood (Korngold)
* Suite from Jane Eyre [Lowood - To Thornfield - Reunion]
* Flight to Neverland from Hook
* Two Selections from E.T. The Extra-Terrestrial [Stargazers - Adventures On Earth] - Harpe solo : Ann Hobson

ENTRACTE

* Hooray For Hollywood (Whiting-Williams)
* A Tribute to Stanley Donen:
You're All The World To Me, from Royal Wedding
Bless Your Beautiful, from Seven Brides for Seven Brothers
I Like Myself, from It's Always Fair Weather
The Worry Song, from Anchors Aweigh
Singin' In The Rain, from Singin' In The Rain
* Superman March

RAPPEL

* Main Theme from Star Wars

Ambiance très détendue, donc, avec un début de programme similaire aux deux premiers concerts, incluant la marche de ROBIN DES BOIS de Korngold, la suite de JANE EYRE et "Flight to Neverland" de HOOK. La nouveauté du soir, c'était un nouvel arrangement, spécialement pour la harpe solo, de deux morceaux de E.T. THE EXTRA-TERRESTRIAL. Deux morceaux absolument magnifiques, particulièrement délicats, où la harpe évoque la douceur de l'enfance, et l'amitié qui se noue entre le personnage de E.T. et celui du jeune garçon Elliott (voir la vidéo en bas de page). Toute la magie de cette sompteuse partition de John Williams - qui lui valût un Oscar en 1982 - est ici présente, et même sublimée par la harpe cristalline de Ann Hobson, puis ensuite par l'orchestre qui reprend en fanfare le célèbre thème de E.T. Et s'il s'agissait de la plus belle musique composée sur le thème de l'enfance ?

Après l'entracte arrive Stanley Donen, qui introduit chacun de ses films par une anecdote, stimulé par un John Williams amusé qui joue l'intervieweur. Les deux bonhommes semblent discuter devant le public du Symphony Hall comme s'ils étaient dans leur salon. Rapidement, John Williams prend la baguette et dirige plusieurs séquences de comédies musicales interprétées par Gene Kelly, notamment un épisode musical mettant en scène la souris Jerry des cartoons "Tom & Jerry". L'interprétation est vive, ludique, brillante, et permet de faire revivre pleinement la belle époque des comédies musicales, au point de ravir complètement les néophytes présents dans la salle (et pas spécialement friands de comédies musicales) mais aussi Stanley Donen lui-même, qui après chaque morceau n'en revenait pas : « Mais comment fait-il cela ? »

John Williams passe ainsi de Gene Kelly à Fred Astaire (qui danse ici dans ROYAL WEDDING, 1951), pour conclure cet hommage avec le classique des classiques de la comédie musicale : CHANTONS SOUS LA PLUIE et retrouver ainsi Gene Kelly à l'écran et en musique, avec la célèbre séquence de danse sur le trottoir sous la pluie.

Pour finir, John Williams conclut avec deux célèbres thèmes de science-fiction : la marche de SUPERMAN et en rappel, l'ouverture de STAR WARS (voir la vidéo en bas de page). Deux morceaux toujours aussi populaires qui déchaînent l'audience, petits et grands ! Histoire de rappeler à ceux qui l'avaient oublié que c'était bel et bien un concert de John Williams, mine de rien. Ça fait toujours son petit effet.

Sylvain Rivaud

Compte-rendu et photos du concert du 26 mai 2009 : cliquez ici !

Photos du concert du 28 mai 2009

John Williams et Stanely Donen

Vidéo : John Williams dirige "Stargazers", arrangement pour harpe de E.T.

Vidéo de David Reyes pour Cinezik

Vidéo : John Williams dirige STAR WARS (avec Stanley Donen à la fin)

Vidéo de David Reyes pour Cinezik


fmi2013

evenement

Retour sur le Festival des musiques à l’image 2013

Retrouvez notre compte rendu en images et vidéos du festival, avec au programme : Concert John Williams & Spielberg, Bruno Coulais, Harry Gregson-Williams, Jeunet.
concert-hisaishi2011

concert

Concert Joe Hisaishi : Compte rendu en vidéo

Il nous est apparu l'évidence qu'on peut comparer le compositeur japonais, dans son approche dramaturgique, musicale et populaire, à John Williams ou Ennio Morricone.
williams_boston2009

concert

John Williams rend hommage à Jarre et Donen

Nous étions à Boston pour voir et écouter le maître de la musique hollywoodienne diriger ses oeuvres et celles de Maurice Jarre ou des films de Stanley Donen. Photos et vidéos.

Critiques BO

Boutique

Minority Report - John Williams

Vos avis