Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Another Earth  (2011)

Milan (19 juillet 2011) - 0:54:11 | Original Score [musique originale]



Le duo musical Fall On Your Sword (projet de Phil Mossman, un ex LCD Soundsystem, et de Will Bate) écrit une musique pour le premier film de Mike Cahill. On y entend "To Build A Home" de The Cinematic Orchestra.



[© Texte : Cinezik] • 3299039937525

Another Earth

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. The First Time I Saw Jupiter (02:54)
2. Bob the Robot (01:12)
3. The Specialist/Am I Alone? (04:52)
4. Naked On the Ice (01:46)
5. Rhoda's Theme (05:54)
6. The House Theme (01:22)
7. The End of the World (01:54)
8. Rhoda's Application (01:37)
9. Making Contact (01:15)
10. I Am Over There (04:14)
11. Purdeep's Theme (04:22)
12. The Cosmonaut (02:01)
13. The Specialist/Look At Ourselves (03:59)
14. Sonatina In D Minor (01:18) *
15. Rhoda's Theme/Running To John (03:50)
16. Forgive (02:39)
17. Love Theme (01:58)
18. The Other You (01:43)
19. The First Time I Say Jupiter/End Titles (05:21)

* Written by Phaedon Papadopoulos

Autour de cette BO

 "Build A Home" - The Cinematic Orchestra

Nos articles sur cette BO

Un mélange de boucles électro et de violon caractérise ce score planant et atmosphérique, qui n'a pas vraiment d'intérêt en dehors des images, et qui même dans le film reste très passe-partout, illustratif, n'apportant aucune plue-value à la narration ou aux personnages. Cette musique reste décorative, comme une musique d'ambiance. Le thème de Rhoda (Brit Marling) est l'une des rares réussites de ce score, comme l'actrice elle-même l'est dans le film, par ailleurs assez faible. Il est étonnant de constater que les auteurs n'ont pas cru bon d'exploiter le fait que le personnage masculin du film soit un compositeur : on le voit jouer du piano une seule fois dans le film, et la scène n'a pas de lien musical avec le reste du score (il s'agit d'une composition de Phaedon Papdopoulos, incluse dans le disque). Le duo de musiciens enchaîne les morceaux répétitifs sans grand intérêt, en suggérant une atmosphère anxiogène par des clusters électroniques et des rythmes, mais aussi une atmosphère méditative par des nappes. Les sonorités sont d'une ringardise totalement anachronique et antinomique avec le propos soit-disant universel et spirituel du film. Les amoureux du film de Mike Cahill, s'il y en a, prendront peut-être plaisir à retrouver ces musiques en dehors des images, mais si l'on se réjouit que Milan édite un CD de cette BO, la pauvreté de ce travail de musique de film pose réellement la question de la légimité d'un disque.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis