Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Black Death   (2010)

• Christopher Smith •

• Musique composée par Christian Henson

Christian Henson collabore pour la troisième fois avec le réalisateur Christopher Smith (après TRIANGLE et SEVERANCE) et a utilisé pour ce sombre film d'horreur et d'aventure un quartet de guitares, un tuba et un violon en livrant une partition mélodique.

[© Texte : Cinezik] •

Black Death

Sortie de la BO

Screen Archives Entertainment (1er juin 2010)

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1.Pestilence
2. Lovers
3. Flaggelants
4. Marsh
5. Mercy
6. Banquet
7. France
8. Word
9. Departure
10. Brotherhood
11. Fireside
12. Necromancer
13. Company
14. Averil
15. Dalywag
16. Reunion
17. Ulrich
18. Flight
19. Osmund
20. Epilogue
21. End

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO


Nos articles sur cette BO

Le score débute sur un étonnant mélange de cordes avec des voix masculines psalmodiant des mantras. Une ambiance méditative est instaurée, avec l'apport d'instruments solistes médiévaux comme la viole ou le violon (on pense parfois à "The Village" de James Newton Howard, notamment dans "Word"). Christian Henson privilégie clairement l'atmosphère mais soigne le ton, et les sonorités. "France" introduit des percussions et des choeux masculins avec un sens de la progression évoquant une armée qui marche au combat. L'essentiel de la partition est construite avec ces voix, ces cordes et ces pizzicatos, créant un sentiment de progression permanent, sans qu'explose véritablement un thème à un moment. Vers la fin du CD, "Osmond" ose une progression angoissante, très bien écrite, qui prend à la gorge. Mais sans coup d'éclat. Pour le coup, le score est assez lisse, monocorde et répétitif, même si agréable et enveloppant. On peut ainsi le rapprocher de l'approche atmosphérique (et donc quelque part, anti-spectaculaire) d'un Hans Zimmer sur les Batman de Christopher Nolan, ou du même compositeur sur "Frost/Nixon" de Ron Howard, où les cordes et les synthés prennent un imposant volume sonore comme un ballon qui gonfle sans jamais s'arrêter. On pense aussi à David Julyan ("The Prestige", "The Descent"). Si BLACK DEATH est clairement une partition atmosphérique de bon niveau, elle n'atteint pas la qualité des références citées (Zimmer, Julyan), même si on apprécie de parti-pris, les sonorités originales et l'utilisation très particulière des choeurs. Pour l'anglais Christian Henson, c'est tout de même prometteur, et on peut encore une fois saluer le label MovieScore Media pour éditer cette BO pas franchement grand public d'un compositeur émergent.

Sylvain Rivaud

Autres BO de Christian Henson


Christian Henson a également écrit la musique de : The Devil's Double (2012) • Storage 24 (2014) • Grabbers (2016) • Robot Overlords (2016) •

Vos avis