Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Casino Royale  (1967)

Quartet Records (27 février 2012) - 2 disques | Réédition


BO culte de Burt Bacharach pour ce pastiche des films de James Bond avec le célèbre thème jazzy.

[© Texte : Cinezik]
Casino Royale

Tracklist

CD 1: The Complete Original Soundtrack

 

  1. Main Titles (2:36) Played by Herb Albert and the Tijuana Brass
  2. Opening Cars Converging / To the Bond Chateau (1:54)
  3. The Black Rose (0:33)
  4. Pipe Lament / James Bond in Scotland (1:14)
  5. Cock O' the North (1:52)
  6. The Widow Duty of Lady Fiona / Wassail (3:41)
  7. Agent Mimi Locked in Her Room (1:35)
  8. Grouse Shoot (0:33)
  9. Mimi's Lament (1:29)
  10. Little French Boy (Drink a Pint of Milk a Day) (2:08)
  11. Money Penny's Bedroom (1:36)
  12. Gymnasium Training (1:48)
  13. Buckingham Club (1:19)
  14. The Look of Love (3:46) Performed by Dusty Springfield
  15. Proposals, Super 8 and Costumes (1:35)
  16. Sir James' Trip to Find Mata / Temple Dance (3:14)
  17. Sitar Background / Back to London (2:54)
  18. Arrival in Berlin (1:03)
  19. Old Berlin House / Mata-Hari School for Spies (2:43)
  20. Escape from the Berlin House (1:19)
  21. Bond Arrival in France (0:39)
  22. Vesper in the Shower (0:42)
  23. Hi There Miss Goodthings (1:15)
  24. Dream On James, You're Winning (1:17) Performed by Mike Redway
  25. Le Chiffre's Magic Act / My Name is Bond, James Bond (1:14)
  26. Vesper's Kidnapping (0:44)
  27. Torture Sequence (2:29)
  28. Mata's Kidnapping / Flying Saucer (1:05)
  29. Sister McTarry (0:36)
  30. Fight in Casino Manager's Office / Dr. Noah's Headquarters (2:09)
  31. The LSD Room (0:34)
  32. The Big Fight at Casino Royale (4:30)
  33. Seven Bond in Heaven / End Title (2:25) Performed by Mike Redway

 


CD 2: The Soundtrack Album

 

  1. Casino Royale Theme (Main Title) (2:36) Played by Herb Albert and the Tijuana Brass
  2. The Look of Love (4:09) Performed by Dusty Springfield
  3. Money Penny Goes for Broke (1:38)
  4. Le Chiffre's Torture of Mind (2:10)
  5. Home James, Don't Spare the Horses (1:31)
  6. Sir James' Trip to Find Mata (3:48)
  7. The Look of Love (Instrumental) (2:46)
  8. Hi There Miss Goodthighs (1:14)
  9. Little French Boy (2:21)
  10. Flying Saucer / First Stop Berlin (2:52)
  11. The Venerable Sir James Bond (2:30)
  12. Dream on James, You're Winning (1:18)
  13. The Big Cowboys and Indians Fight at Casino Royale / Casino Royale Theme (Reprise) (4:57) Played by Herb Albert and the Tijuana Brass

 

 

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Nos notes sur cette BO

La première image du film est pour Peter Sellers qui répond à l'appel des services spéciaux de sa Majesté (il s'agit en réalité d'un faux James Bond), trois ans après avoir endossé l'imperméable de l'inspecteur Clouseau dans La Panthère rose et Quand l'inspecteur s'emmêle. Il perpètre ici les mêmes calembours, pitreries costumées (l'imitation de Hitler est une réussite totale) et décalages divers...

Souvent absent du tournage, Peter Sellers ne finit pas le film et disparaît donc de l'intrigue moyennant d'incompréhensibles ellipses ! Quant à David Niven, vrai James Bond dans le film, il bègue ! Ce 007 peu orthodoxe et non officiel, met en scène un anti-héros, un contre-James Bond qui hésite à se dénuder devant les femmes (en l'occurrence une mineure de 17 ans !) ; remporte ses combats grâce à la maladresse des autres ; se fait appeler " Mon Jojo"... Nous sommes longtemps avant la gravité du Casino Royale de 2006. Le ton du film est donné : celui de la farce à prendre au second degré (voire au troisième ou quatrième...). La musique de Burt Bacharach a certes mal vieillie mais se fixe comme objectif d'unir des éléments filmiques pour le moins disparates et burlesques. Elle agit en conséquence dès le générique : "Casino Royale Main Title", interprété par Herb Alpert and The Tijuana Brass. Cet ensemble est célèbre depuis 1962, pour "The Lonely Bull" et "A Taste of Honey". Au risque de déplaire, cela rappelle un peu ce que l'on peut entendre dans les fanfares jouant le dimanche sous les kiosques des grands jardins urbains ou dans les arènes pour les joutes tauromachiques (peut-être pour railler le côté "macho" de 007)... Le tout mâtiné d'une touche jazzy : "Money Penny Goes for Broke". Quant à l'intrigue, elle reste un mystère !

Bacharach est recruté suite à son succès dans la comédie What's New Pussycat ?, dont la chanson éponyme, interprétée par Tom Jones, sera nommé aux oscars en 1965 pour la meilleure chanson originale. "Look of Love" composée sur des paroles de Hal David et interprétée par Dusty Springfield (Mireille Mathieu dans la version française "Les yeux d'amour") est un succès considérable : nomination pour le Grammy Award de la meilleure chanson écrite ; nomination pour l'Oscar de la meilleure chanson originale ; meilleure chanson aux Academy Awards en 1968. Par ailleurs, le public déclarera Dusty Springfield meilleure chanteuse britannique en 1968. A noter que "Look of Love" rappelle possède des échos (dans un style jazz lounge qui en aurait modifié la métrique) de "From Russia With Love".

Une deuxième chanson "Have No fear, Bond is Here" fusionne avec le thème d'ouverture et sert de générique de fin. Composée par Burt Bacharach sur des paroles de Hal David et interprétée par Mike Redway, elle permet le retour de Herb Alpert and The Tijuana Brass et rappelle le côté "décalé" du film.

François Faucon

Nos articles sur cette BO

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis