Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Cowboys & envahisseurs  (2011)

Cowboys & Aliens

Varèse Sarabande (16 Août 2011) | Original Score [musique originale]



Après une collaboration avec John Debney (ELF, ZATHURA, IRON MAN 2), Jon Favreau fait appel à Harry Gregson-Williams pour le Score de ce film de SF.

[© Texte : Cinezik] •

Cowboys & envahisseurs

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Jake Lonergan (3:07)
2. Palms To Heaven (2:24)
3. Col. Woodrow Dolarhyde (4:51)
4. Attack & Abductions (4:22)
5. A Kid, A Dog & A Woman (3:57)
6. Emmett's Close Encounter (4:54)
7. Alien Air Attack (3:04)
8. She's Gone (4:36)
9. I Know Where They Are (6:28)
10. Jake's Army (2:40)
11. Godspeed (3:34)
12. Goodbye Jake (2:50)
13. I See Them (3:31)
14. Ella's Mission (2:04)
15. Do You Remember Me? (1:48)
16. Return To The Cabin (1:12)
17. See You Around (1:33)

Autour de cette BO

Nous entendons dans ce morceau les guitares du Western (et leurs grincements), l'orchestre et percussions de l'action, les choeurs, et le piano mélancolique.

Nos articles sur cette BO

La partition de Harry Gregson-Williams pour le nouveau film du réalisateur Jon Favreau (Iron Man) fusionne le western (les "cowboys" et ses guitares de l'Ouest) et la science-fiction (les "Envahisseurs" et la menace qu'ils représentent).
Le compositeur aborde à la fois le passé et le futur, fusionnant le style moderne de John Powell et celui plus classique de Henry Jackman, combinant l'action symphonique et contemporaine de l'un avec les éléments stéréotypés et ludiques de l'autre.

L'aspect du western est instauré par la performance de Heitor Pereira à la guitare acoustique ainsi que de George Doering à la guitare électrique. Et quelques effets synthétiques de sifflements renvoient au style des Westerns Spaghetti.

Pour l'aspect SF, nous pensons à la partition de David Arnold pour INDEPENDANCE DAY, autre attaque d'envahisseurs, notamment sur la piste "Alien Air Attack", avec cependant un rôle plus accru pour les guitares et autres éléments électriques pour donner aux envahisseurs un aspect futuriste. Aussi, nous entendons une variété de sonorités chorales, comme des présences célestes, avec des voix féminines angéliques, et la voix de Lisbeth Scott.

Pour les séquences d'action, les percussions sont de mises, comme chez John Powell et James Newton Howard. Cet aspect est davantage ancré dans le style propre de Gregson-Williams. C'est le fruit de l'écurie Zimmer.

Pour les moments de suspens, le compositeur conçoit des effets sonores avec la guitare électrique, un motif s'apparentant à un grincement et présent lors des moments de frayeur impliquant les créatures extraterrestres, à 2'48 du morceau "A Kid, a Dog, & a Woman", au début de "Emmett's Close Encounter", le motif interrompt le déroulement du thème dans "Goodbye Jake".
Ceci fonctionne comme un hommage au PREDATOR de Silvestri, cité avec évidence à 3' de "Godspeed" : 

Autres BO du compositeur

Vos avis