// D’amour et d’eau fraiche (2010) - la BO • Musique de Eric Neveux • Soundtrack • :: Cinezik.fr

D’amour et d’eau fraiche   (2010)

• Isabelle Czajka • • Au cinéma le 18-08-2010   •

Julie Bataille, 23 ans, Bac +5, les petits boulots, elle n’en veut plus. Elle cherche un vrai travail. Lors d’un entretien d’embauche, elle croise Ben, qui lui a choisi de vivre au jour le jour d’expédients et de petits trafics. Il lui propose de venir passer l’été dans le Sud avec lui. Julie refuse, puis un jour, sur un coup de tête, plaque tout et part le rejoindre.



• Musique originale composée par Eric Neveux

Eric Neveux retrouve Isabelle Czajka après L'ANNEE SUIVANTE en 2007.

[© Texte : Cinezik] •

D’amour et d’eau fraiche

Autour de cette BO

Le Film

Réalisé par Isabelle Czajka

Sortie au cinéma: 18-08-2010 (France) -

Julie Bataille, 23 ans, Bac +5, les petits boulots, elle n’en veut plus. Elle cherche un vrai travail. Lors d’un entretien d’embauche, elle croise Ben, qui lui a choisi de vivre au jour le jour d’expédients et de petits trafics. Il lui propose de venir passer l’été dans le Sud avec lui. Julie refuse, puis un jour, sur un coup de tête, plaque tout et part le rejoindre.

Avec Pio Marmai, Anaïs Demoustier, Laurent Poitrenaux

Long-métrage français .
Genre : Drame
Durée : 02h00min
Distributeur : Bac Films

 

Calendrier des Films & Séries

Eric Neveux


Eric Neveux a également écrit la musique de : De son vivant (Emmanuelle Bercot, 2021) • L'Enfant de Personne (Akim Isker, 2021) • Les Héritiers (Jean-Marc Brondolo, 2021) • La Tête de maman (Carine Tardieu, 2007) • Boomerang (François Favrat, 2015) • Beau Joueur (Delphine Gleize, 2019) • Compagnons (François Favrat, 2022) • De l'autre côté du lit (Pascale Pouzadoux, 2009) • Un village français ( Philippe Triboit, 2009) • Persécution (Patrice Chéreau, 2009) • Dans ton sommeil (Caroline et Eric Du Potet, 2010) • La permission de minuit (Delphine Gleize, 2011) • Une pure affaire (Alexandre Coffre, 2011) • Let my people go (Mikael Buch, 2011) • La Croisière (Pascale Pouzadoux, 2011) •



Vos avis