Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

Meurs un autre jour  (2002)

Die Another Day

Warner Bros. (12 novembre 2002) - En digital | Original Score [musique originale]



David Arnold retrouve une troisième fois la saga James Bond après "Demain ne meurt jamais" et "Le Monde ne suffit pas".

[© Texte : Cinezik] •

Meurs un autre jour

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Nos Notes sur cette BO

Il y a parfois des surprises dans l'univers de la musique de films. Après la flamboyance de TOMORROW NEVER DIES, voilà que l'auditeur-spectateur se voit infligé ça ! La chanson d'ouverture (dont je me garderai bien de définir le style) obtiendra des succès divers : Golden Globe 2003 pour la meilleure chanson ; Razzie Awards 2003 pour la pire chanson.

Le choix de Madonna comme interprète est pour elle une stratégie de retour. A l'époque, elle caracole entre la 7ème et la 10ème place dans les classements mondiaux. Pour n'importe qui, ce serait merveilleux. Pour elle, c'est une catastrophe. Apparaissant aussi dans le film en tant qu'actrice, la diva obtient en 2010, un autre Razzie Awards dans la catégorie "Pire actrice de la décennie"... Elton John dira qu'il s'agit de la pire chanson de tous les James Bond. Quelques années plus tard, il qualifiera la star de "putain de strip-teaseuse de fête foraine." Une telle franchise lui vaudra, en tout, dix ans d'inimitié avec la star... Pour autant, elle restera numéro un des ventes aux Etats-Unis pendant onze semaines et disque d'or en Australie, en Belgique, au Canada et en Grèce. Le plus gros succès depuis "A View To A Kill". A titre personnel, je me contenterai de dire que cette chanson est une pure atrocité !

Pour le reste, David Arnold fera preuve du même professionnalisme que d'ordinaire. Il réalise un mixage techniquement intéressant entre musique classique et musique urbaine (je crois que "ça" s'appelle comme ça...) comme un peut le constater sur le "James Bond theme" qui sera utilisé sur les trailers et les promos mais pas dans le film. Quant au "Gunbarrel", si le 007 de Brosnan est plus percutant que jamais, la musique qui l'accompagne relève de la bouillie. Le fait est que le thème de la chanson n'apparaît pas dans la musique du film (sauf erreur de ma part ce qui, dans le cas présent est tout à fait possible). Il s'agit surtout d'une massive et adroite reprise du "James Bond theme" sur le mode électro : "On The Beach", "Hovercraft Chase", "Whiteout". Le tout ponctué d'une incursion dans la musique cubaine ("Welcome To Cuba") et d'une romance pour le lien avec Jinx ("Jinx Jordan", "Jinx And James"). Une piste intéressante n'apparaît pas dans le disque : celle où Bond combat Gustav Graves à l'épée ("Sword Fight").

Une curiosité à relever dans tout ça : "Some Kind Of Hero" qui, à partir de 0'09, propose le motif du Le Nom De La Rose (0'07) créé par James Horner. Son emploi au moment où 007 est libéré par la Corée du Nord et le fait qu'il existe un film éponyme Some Kind Of Hero (1982) dans lequel Richard Pryor incarne un vétéran du Vietnam qui éprouve des difficultés à retourner à la vie "civilisée" sont deux éléments à prendre en considération. Quant à savoir pourquoi ce motif intervient ici, cela reste un mystère. Retour à la civilisation, monastère, camp en Corée du Nord... J'entrevois bien une analogie mais c'est quelque peu capillotracté !

François Faucon

Nos articles sur cette BO

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis