Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

En Equilibre  (2015)

Studiocanal (10 avril 2015) - en digital | Original Score [musique originale]


 

Le compositeur Jérôme Lemonnier retrouve le cinéaste Denis Dercourt après LA TOURNEUSE DE PAGES, DEMAIN DES L'AUBE, LA CHAIR DE MA CHAIR, POUR TON ANNIVERSAIRE. On y entend aussi plusieurs fois "L’étude d’exécution transcendante" de Liszt que joue Cécile de France, pianiste, dans le film. 


En Equilibre

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Propos du compositeur

Le piano à l'image.
Il fallait que je fasse travailler Cécile de France qui joue du Liszt au piano dans le film. Le piano est un personnage du film, comme dans tous les films de Denis Dercourt. Cela m'a obligé à m'engager dans le film avant qu'il ne soit tourné, de même pour les acteurs qui doivent travailler l'instrument. J'ai proposé à une amie pianiste de coatcher Cécile qui n'avait jamais touché de piano de sa vie. Il y a un lien souterrain entre ma musique et celle de Liszt par des liens de tonalité, mais j'ai essayé d'éviter la piano autant que possible dans ma musique en utilisant les cordes et la guitare, et laisser le piano au personnage.

Un tandem rodé à l'exercice.
Pour ma musique, Denis Dercourt souhaitait différer au maximum le moment de mon intervention car il ne savait pas encore la couleur qu'il souhaitait donner à la musique de son film. Partir trop tôt comportait le risque de figer des idées. Il voulait ainsi me laisser éloigné de l'avancée des choses jusqu'à un premier bout-à-bout des images. Il y a toujours chez Denis un travail de pénétration de la musique dans l'image, avec un travail sur les silences, ce n'est jamais une musique "plaquée". Ce qui ne se fait pas aisément.

Une musique dramatique en équilibre.
Il y avait deux écueils à contourner : celui du mélo pour ne pas trop insister sur l'histoire d'amour entre Florence et Marc, car ce n'était pas le sujet, le sujet est surtout la reconstruction et le dépassement de soi. L'autre écueil était la compassion, devant le handicap du personnage. Il fallait éviter la tristesse dans la musique. La douleur présente dans la musique est celle d'une révolte plus que d'une amertume. Je me suis retrouvé coincé entre ces deux dangers, et par élimination émerge quelque chose qui ne soit ni triste ni fleur bleue. Le film porte bien son titre car même pour la musique, il fallait être en équilibre. Mon travail était celui d'un équilibriste afin de trouver le centre de gravité de la musique.

Jérôme Lemonnier
(Propos recueillis par Benoit Basirico pour Cinezik) 

 

Nos articles sur cette BO

Video

Propos de Jérôme Lemonnier au sujet de 'En Equilibre'

Jérôme Lemonnier : "Le film porte bien son titre car même pour la musique, il fallait être en équilibre. Mon travail était celui d'un équilibriste afin de trouver le centre de gravité de la musique."

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis