Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Fargo  (1996)

TVT Records (1996) - 0:43:15 | Original Score [musique originale]



Carter Burwell compose pour "Fargo" des frères Coen une partition mémorable teintée de piano et de violon, et qui évoque le ton tragi-comique du film.

Ce CD compile la musique de Fargo (1996) et celle de Barton Fink (1991)

[© Texte : Cinezik] •

Fargo

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

From Fargo :

1. Fargo, North Dakota (02:47)
2. Moose Lake (00:41)
3. A lot of Woe (00:49)
4. Forced Entry (01:23)
5. The Ozone (00:57)
6. The Trooper´s End (01:06)
7. Chewing on it (00:51)
8. Rubbernecking (02:04)
9. Dance of the Sierra (01:23)
10. The Mallard (00:58)
11. Delivery (04:46)
12. Bismark, North Dakota (01:02)
13. Paul Bunyon (00:35)
14. The eager Beaver (03:10)
15. Brainerd Minnesota (02:40)
16. Safe Keeping (01:41)

From Barton Fink :

17. Fade In (01:08)
18. Big Shoes (01:33)
19. Love Theme From "Barton Fink" (01:21)
20. Barton In Shock (01:58)
21. Typing Montage (02:11)
22. The Box (03:06)
23. Barton In Flames (00:57)
24. Fade Out - The End (03:37)

Lien d'achat :

Nos articles sur cette BO

La musique de « Fargo » instaure davantage une ambiance plus dramatique au film que ce que reflètent réellement les images. Le compositeur Carter Burwell nous montre ici que c'est du sérieux, et que si certains passages peuvent prêter à sourire, d'autres rappellent au contraire la tristesse de la réalité du film des frères Coen. Variant les ambiances avec un certain éclectisme, Carter Burwell nous révèle par sa musique parfois plaintive, le vrai sens du film. Utilisant pratiquement les cordes ou le violon irlandais, instruments souvent liés au drame, il nous rappelle par un magnifique thème récurrent (« Fargo, North Dakota ») que l'on ne peut avoir le courage d'en rire. Effectivement, on pourrait ainsi penser que la musique de Burwell fonctionne à contre-emploi dans ce film, mais c'est une approche bien plus subtile que cela, car le film n'est pas un drame à proprement parler, même si l'histoire est en elle-même tragique.

Il faut comprendre le film d'Ethan et Joel Coen avec un certain recul : cette histoire tragique est racontée à travers une ironie très subtile, qui risque fort d'échapper à certains lors d'une première vision du film. C'est sans aucun doute dû en partie à la musique de Carter Burwell, qui instaure donc une ambiance glaciale dans le film. Le thème principal s'avère être réellement poignant, élégiaque et plaintif, avec ses sonorités irlandaises bien choisies. Le compositeur utilise pleinement l'orchestre symphonique et crée une ambiance froide tout au long du film, une ambiance parfois proche du désespoir sans jamais y sombrer complètement. On appréciera au passage une reprise plus émouvante du thème au hautbois dans « A Lot of Woe ». Le thème renvoie par la même occasion aux réflexions bouleversantes que soulève le film des frères Cohen : comment peut-on être assez cynique pour détruire des vies humaines au nom de l'argent ? Que vaut donc pour l'homme sans scrupules la vie humaine ? Malraux ne disait-il pas : "une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie" ? C'est cette réflexion qui nous amène finalement à apprécier le travail des frères Coen et du compositeur Carter Burwell, qui signe là un travail de grande qualité sur la musique de « Fargo ». Les fans du compositeur disent souvent de lui qu'il possède un don particulier pour rentrer dans un film à travers sa musique, représentant toutes les facettes d'un film, aussi bien apparentes que cachées. La partition musicale de « Fargo » s'avère être très intéressante, à la fois mélancolique, lente et résignée, une partition de qualité dans la collaboration entre Carter Burwell et les frères Coen !

Quentin Billard & Lilian Ginet

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis