Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O Actus Podcasts

EN

VOIR

PLUS

Grindhouse : Planet Terror  (2007)

Varèse Sarabande (16 avril 2007) - 0:43:44 | Album



Robert Rodriguez reprend les commandes de la musique de son prochain film (ici, son segment - la musique de celui de Tarantino est éditée séparément) et retrouve également Graeme Revell à la musique addionnelle, après Sin City (2005), excellente musique rétro, rythmée et inventive. Planet Terror est la suite de cet excellent premier opus, avec l'esprit "Carpenter" et déjanté en plus.

[© Texte : Cinezik] •

Grindhouse : Planet Terror

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. GRINDHOUSE (MAIN TITLES) (Robert Rodriguez) (3:30)
2. DOC BLOCK (Robert Rodriguez & Carl Thiel) (2:03)
3. THE SICKOS (Robert Rodriguez & Graeme Revell) (1:39)
4. YOU BELONG TO ME Performed by Rose McGowan (Pee Wee King, Chilton Price & Redd Stewart) (2:15)
5. GO GO NOT CRY CRY (Robert Rodriguez & Rick Del Castillo) (1:09)
6. HOSPITAL EPIDEMIC (Graeme Revell & Robert Rodriguez) (1:16)
7. USELESS TALENT #32 Performed by Rose McGowan (Rebecca Rodriguez & Robert Rodriguez) (3:11)
8. HIS PRESCRIPTION … PAIN (Robert Rodriguez & Carl Thiel) (0:55)
9. CHERRY DARLING (Robert Rodriguez) (1:01)
10. THE GRINDHOUSE BLUES (Robert Rodriguez) (3:01)
11. EL WRAY (Robert Rodriguez) (1:18)
12. POLICE STATION ASSAULT (Robert Rodriguez) (1:33)
13. DAKOTA (Robert Rodriguez & Carl Thiel) (2:27)
14. ZERO TO FIFTY IN FOUR (Robert Rodriguez) (1:35)
15. FURY ROAD (Robert Rodriguez) (2:03)
16. HELICOPTER SICKO CHOPPER (Graeme Revell & Robert Rodriguez) (1:22)
17. THE RING IN THE JACKET (Robert Rodriguez & George Oldziey) (1:34)
18. KILLER LEGS (Robert Rodriguez & Rick Del Castillo) (2:14)
19. MELTING MEMBER (Graeme Revell & Robert Rodriguez) (1:51)
20. TOO DRUNK TO **** Performed by Nouvelle Vague (Jello Biafra) (2:12)
21. CHERRY’S DANCE OF DEATH Performed by CHINGON (Robert Rodriguez) (3:26)
22. TWO AGAINST THE WORLD Performed by Rose McGowan (Rebecca Rodriguez & Robert Rodriguez) (2:08)

Nos articles sur cette BO

Peut-on dire que Robert Rodriguez est un compositeur avec une identité musicale ? Le réalisateur américain est surtout réputé pour piquer ses bonnes idées ailleurs et n'a jamais réellement convaincu en tant que cinéaste - contrairement à son compère Quentin Tarantino. En revanche en écoutant le générique d'ouverture de Planet Terror, on retrouve bel et bien les cuivres beuglants et rétros qu'il avait composés pour Sin City en 2005. Preuve que le réalisateur / musicien (guitariste) est aussi un compositeur avec une vraie "patte" même si celle-ci ne se renouvelle pas vraiment (rien de neuf musicalement depuis Sin City). Il nous délivre donc ici un thème qu'il déclinera à l'occasion tout au long de l'album avec jubilation, sous toutes les formes (chanson, rock, électro, etc).

Rodriguez et Revell s'amusent aussi à pasticher John Carpenter avec des nappes électro et des rythmes de synthé tout à fait caractéristiques des musiques autodidactes du grand réalisateur américain, notamment dans "The Sickos" ou "His Prescription... Pain", qui rappellent ouvertement Fog ou Halloween. Le reste est tout aussi fun mais bien plus brouillon, alternant séquences de rock / électro avec l'apparition d'une voix sensuelle (Rose McGowan) qu'on imagine bien se trémousser sur un clip tendance seventies. Un score décidément super-vitaminé et aux rythmes ravageurs, qui lorgne souvent du côté de la vulgarité mais qui apparaît comme suffisamment second degré pour ne jamais y sombrer.

Malgré le côté complètement foutraque de l'ensemble (totalement volontaire), la musique de Planet Terror fonctionne plutôt bien en créant une alchimie bienvenue entre jazz rétro, rock et électro, sans oublier la touche de synthé à la Carpenter qui évoque les films de genre des années 70 auquel le film de Rodriguez faut ouvertement référence. Tantôt rythmé et déjanté, tantôt atmosphérique et mélancolique, ce disque s'écoute avec un réel plaisir de cinéphile, et malgré ses défauts, atteint une certaine unité à l'instar des compilations de chansons des films de Tarantino qui ont toujours autant de personnalité malgré l'absence de musique originale. Un vrai tour de force, quand on y pense.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis