Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

L'Histoire de l'amour  (2016)

The History of Love

Idol (4 novembre 2016) | Original Score [musique originale]


 

Armand Amar retrouve Radu Mihaileanu sur cette production franco-canadienne (le premier film anglophone du cinéaste) après "Va, vis et deviens" (2005), "The Concert" (2009) et "La source des femmes" (2011).



[© Texte : Cinezik] •
L'Histoire de l'amour

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

 

  1. Once Upon a Time
  2. My Dear Shtetel I
  3. The History of Love
  4. The Flood
  5. Burial
  6. America !
  7. The Book
  8. Moonlight Embrace
  9. Leaving Home
  10. The Death of Alma
  11. Picture from the Past
  12. The Story of the Book
  13. Leo and Isaac
  14. The Encounter
  15. My Dear Shtetel II

 

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

Je collabore avec Armand Amar depuis VA, VIS ET DEVIENS. On parle la même langue. Armand collectionne des instruments classiques et primitifs, il doit en avoir quatre mille, réunissant toutes les «voix» de la planète. On a l'habitude de chercher avec Armand la couleur musicale du film, son identité, avant le tournage. On parle des instruments majeurs, des thèmes, des moments musicaux clef. L'idée n'est pas de tout trouver aussi tôt, mais d'avoir la porte d'entrée de notre univers commun. Et, de mon côté, j'ai besoin d'un rythme de référence et de cette couleur identitaire, avant le tournage. Cette fois-ci, on avait comme instruments leader : la clarinette, le violon et les cuivres. Et une rythmique répétitive de cordes en crescendo. La clarinette identifiait le passé, le shtetl, rappelait la musique klezmer. Elle apportait à la fois la joie et la nostalgie. Le violon joué à la Oïstrakh, avec des notes tenues, nous plongeait dans l'épique. Le répétitif des cordes et les cuivres sont devenus le thème du déluge. Après le tournage, d'autres thèmes se sont imposés : le thème de l'amour au piano, du jeu des doigts et des mains qui se rejoignent, le chant en yiddish, témoin d'un monde disparu, le thème d'Isaac, le fils. Et l'idée de construire un dialogue parfois conflictuel, à l'intérieur du même morceau, entre une musique fragile, joyeuse, remplie d'espoir (le thème de l'amour, le piano) et une musique ample, dramatique, très symphonique (le thème du déluge, orchestre avec cuivres qui exprimaient le déchirement). Comme une dispute entre la tragédie et l'espoir. 

Radu Mihaileanu

 

Tracklist (musiques originales)

"My Dear Shtetl" - Radu Mihaileanu / Armand Amar
par la mandoline de Jeff Warschauer

"The Kiss, Alma's letter" - Anne-Sophie Versnaeyen

"The Encounter" - Hugo Gonzalez Pioli

"Going Away, Back On The Run" - David Ohana
par Philippe Chamy

"What Should i Say" - David Ohana
par Philippe Roche

"Russian Party, Door Beat" / "Ragga in the bathroom" - - David Ohana

"Start Again" - David Ohana / Louise Dubray

 

Tracklist (musiques préexistantes)

 

"Master of the monsters" - Olivier Bernet
(issu de la BO de Persepolis).

 

 

Nos articles sur cette BO

Autres BO du compositeur

Vos avis