Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

L'Homme des sables  ()

(21 novembre 2012) | Concert


 

Benjamin de Roubaix propose un album original et hors du temps en hommage à son père François de Roubaix, célèbre compositeur de musique de films des années 70, césarisé pour la musique du "Vieux Fusil" et mort accidentellement en plongée en Méditerranée en 1975 alors âgé de 36 ans. Benjamin, Alexandre, Jean-Daniel et Laurent, 4 trublions habités de jazz, de rock et de pop musique redéroulent avec humour, en images joyeuses, et sonores la musique de François de Roubaix sur 4 titres : « Les Secrets de la Mer Rouge », « la Scoumoune »,  «Le Vieux Fusil » et « Le Saut de L'Ange » et complètent le film avec des compositions personnelles habillées d'arrangements cinématographiques et d'improvisations jubilatoires.


 Benjamin de Roubaix, en quête de son père


[© Texte : Cinezik] •
L'Homme des sables

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Les Secrets de la Mer Rouge (4'07)
2. La Scoumoune (5'44)
3. Le Vieux Fusil (5'26)
4. My Funny Valentine (1'53)
5. Le Saut de l'ange (3'38)
6. Abuelita (9'56)
7. Afikomen (3'52)
8. Aurélia (2'10)
9. Elephant Woman (4'30)
10. L'homme des sables (1'44)

Autour de cette BO

Musiciens

- BENJAMIN DE ROUBAIX trombone, voix, maracas, ocarina, guimbarde shofar et flûte péruvienne

- ALEXANDRE SAADA piano, Hammond B3, Wurlitzer, Moog, toy piano, voix, ocarina et bendir

- JEAN-DANIEL BOTTA , basse, contrebasse, bouzouki, voix et percussions

- LAURENT SÉRIÈS batterie, percussions, voix et flûte guatémaltèque

Propos de Benjamin de Roubaix

Je dois reconnaître qu'au contact d'Alexandre, Jean-Daniel et Laurent j'ai trouvé ce qui me manquait, peut-être ce que je cherchais inconsciemment, un langage différent. Nous avons bien entendu un langage commun, le jazz, mais ils ont en plus ce côté pop et rock qui m'attire. En effet, je suis de par mes origines et mon éducation plutôt dans le langage latin, et j'avais besoin de m'ouvrir et d'apprécier une autre approche dans la façon de travailler. Les arrangements se sont fait pour la plupart très spontanément en studio et nous avons enregistré assez rapidement. Pour donner une image, je dirais comme Jack Kerouak aurait écrit son « On the road ».Il y a un côté assez Beatniks dans ce disque qui a été très peu édité. Même le mixage, totalement réalisé sur une vieille console analogique Neve par Jean-Paul Gonnod aux Studios de Meudon, a quelque chose d'expérimental et a subi l'influence des années 70. C'est de cela dont nous parlions souvent pendant les pauses et les repas, de ces groupes mythiques de Rock comme Pink Floyd, Deep Purple, Hendrix et les Beatles qui étaient d'ailleurs les groupes que François appréciait. François aimait aussi la musique ethnique, et il en va de même pour nous qui éprouvons tous un vrai plaisir à jouer sur l'album des instruments en bois exotiques, en cornes, en fers anciens et autres ocarinas. Enfin l'humour me semble essentiel. Sans dire que c'est un album comique je peux dire qu'il s'agit d'un album un peu fou, un peu déjanté.

Benjamin de Roubaix

Nos articles sur cette BO

Cinezik Radio

Benjamin de Roubaix, en quête de son père

 


Vos avis