Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Inside Man  (2006)

Varese Sarabande
(US : 21 mars 06, FR: 27 mars 06) | Original Score [musique originale]



Un score sans prétention, pas spécialement original, mais qui colle parfaitement à l'esprit de film et à la mise en scène de Spike Lee, et qui de surcroît s'écoute agréablement sur le disque par la suite. Blanchard parvient à garder sa personnalité avec une écriture de cordes typique et des passages plus légers qui rappellent son passé de jazzman.



[© Texte : Cinezik] •

Inside Man

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Ten Thirty (1:59)
2. Thrown a Bone (2:36)
3. Stevie Switcharoo (1:40)
4. Dalton’s World (0:46)
5. 357 (0:58)
6. 392 (1:41)
7. 2nd Floor Window (0:47)
8. Defend Brooklyn (1:18)
9. Food Chain (1:11)
10. Above Your Pay Grade (1:28)
11. Everything Hunky Dory (1:36)
12. Frazier’s Tour (4:55)
13. Press Here To Play (1:41)
14. Nothing Yet (2:07)
15. Demands in Place (0:59)
16. Here Lies Peter Hammond (2:36)
17. Nazis Pay Too Well (3:53)
18. Nice Talking to You (1:19)
19. They Bugged Us (1:45)
20. Hostage Takedown (2:51)
21. Dr. Phil (1:12)
22. Photo Ops (2:01)
23. ESU Search (1:26)
24. Dalton’s Cell (1:11)
25. Follow the Ring (4:19)
26. Good and Ready (2:21)
27. Chaiyya Chaiyya Bollywood Joint (6:12)
- Written by A.R. Rahman, Gulzar, Panjabi MC • Performed by Sukhwinder Singh, Sapna Awasthi featuring Panjabi MC

Nos articles sur cette BO

Terence Blanchard retrouve le cinéaste noir-américain Spike Lee sur ce film policier avec Denzel Washington, Jodie Foster et Clive Owen.

Après La 25ème Heure et She Hate Me, le compositeur provenant du jazz qui compose habituellement des ambiances de films noirs et mélancoliques vire davantage vers des nappes orchestrales sombres et inquiétantes, parfois teintées de passages jazzy et easy-listening qui font lien entre les moments purement ludiques et divertissants du métrage et ses aspects plus ambigus et enfouis, autour du secret dissimulé au coeur de la banque braquée par les bandits menés par le personnage de Clive Owen.

Le film s'ouvre sur une chanson de Bollywood : "Chaiyya Chaiyya", un véritable tube qui rythme agréablement les images de New York qui défilent sur un générique graphiquement très réussi. Du côté du score, les cuivres sont très présents, comme d'habitude chez Blanchard, et on retrouve l'aspect sombre des nappes orchestrales de La 25ème Heure, avec un thème principal magistral et inquiétant. La plupart des pièces de ce score décrivent le côté claustro et parano du braquage, où les bandits s'enferment dans la banque avec leurs otages.

Plusieurs morceaux cependant ressortent de l'ensemble, décrivant plutôt l'énigme qui enveloppe l'histoire plutôt que l'action elle-même : "Defend Brooklyn" où un superbe thème de boite à musique illustre la scène intense entre le meneur de la bande (Clive Owen) et un petit garçon noir dans la salle des coffres ; "Nazis Pay Too Well" où le thème principal est décliné par un solo de violon mélancolique et entêtant, qui évoque le passé gênant du personnage de Christopher Plummer ; et enfin, "Hostage Takedown" où des trompettes résonnent à droite et à gauche, élément musical étonnant qui marque dans le film.

Un score sans prétention, pas spécialement original, mais qui colle parfaitement à l'esprit de film et à la mise en scène de Spike Lee, et qui de surcroît s'écoute agréablement sur le disque par la suite. Blanchard parvient à garder sa personnalité avec une écriture de cordes typique et des passages plus légers qui rappellent son passé de jazzman. En outre, il signe quelques morceaux étonnants qui valent le détour, et la chanson qui ouvre et clôt le film est bien choisie et plutôt agréable. Une bonne surprise, comme le film.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis