Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Johnny English, le retour  (2011)

Johnny English Reborn

Varèse Sarabande (24 octobre 2011) - 0:46:20 | Original Score [musique originale]


 

Huit ans après un premier épisode réalisé par Peter Howitt et une musique de Edward Shearmur, la saga JOHNNY ENGLISH se poursuit sous la direction de l'anglais Oliver Parker qui travaille pour la première fois avec le compositeur Ilan Eshkeri, après avoir eu une collaboration fidèle avec Charlie Mole.



[© Texte : Cinezik] •
Johnny English, le retour

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. London (01:34)
2. The Toy Cupboard (02:09)
3. Hong Kong (02:21)
4. Rooftop Chase (02:57)
5. Commandeering The Vessel (01:31)
6. Bravo Commander (00:40)
7. Killer Cleaner (01:34)
8. Hypnotification (02:06)
9. Karlenko Arrives (00:29)
10. Golf (02:21)
11. Helicopter (02:29)
12. Church Escape (01:53)
13. Wheelchair (03:43)
14. Ambrose (01:01)
15. Timoxybarbobutenol (01:47)
16. Tucker Shoots Johnny (01:23)
17. Poisoning The Drink (01:08)
18. The Manic Phase (04:08)
19. Lipstick Gun (03:15)
20. Johnny Reborn (02:19)
21. Cliff Jump (02:33)
22. Umbrella (00:45)
23. Buckingham Palace (01:04)
24. Killer Queener (01:10)

Nos articles sur cette BO

Le compositeur de l'excellent STARDUST de Matthew Vaughn (2007) signe ici un nouveau pastiche de James Bond, comme il se doit. Il s'inspire en particulier des partitions de David Arnold pour les derniers films de la franchise d'espionnage, avec cuivres très en avant, rythmes bouclés et guitare électrique à l'occasion. Si l'on est en présence d'un travail musical tout à fait correct et efficace, Eshkeri reste dans le pastiche, comme on aurait pu s'en douter, bien qu'à l'évidence le compositeur prend son travail très au sérieux, avec des morceaux d'action bien troussés et des crescendos orchestraux du plus bel effet. Mais la musique reste très premier degré, pour laisser l'humour des situations et les grimaces de Rowan Atkinson faire leur effet. Un score bien fait mais sans surprise, à réserver aux fans de parodies ou aux amateurs de musiques électro-orchestrales.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis