Le Livre d'image   (2019)

• Jean-Luc Godard • • ★★★★  •

• Musique originale composée par Artistes variés

Jean-Luc Godard propose un nouveau collage de musiques hétérogènes mettant en scène le chao du monde, mêlant la prose et la poésie, faisant intervenir des musiques en les coupant "cut", évitant tout lyrisme et embelissement de son montage d’emprunts, à partir d’extraits d’autres films, d’archives, de reportages télé, de ­fragments textuels ou musicaux.. Dans son commentaire en voix off, le cinéaste disserte sur la différence musicale entre la mélodie et le contrepoint. 

[© Texte : Cinezik] •

Le Livre d'image

Autour de cette BO

Citation voix off

"Le contrepoint est une discipline de la superposition des lignes mélodiques. Les mélodies n'ont pas besoin d'être identiques non plus que parentes, étrangères l'une à l'autre, elles ne font pas obstacle à la composition, mais il faut les tenir toutes les deux ensembles, et en même temps, dans l'harmonie, les accords produisent les mélodies. Dans le contrepoint, ce sont des mélodies elles-mêmes dont, à l'inverse, résultent les accords". 


Le Film

Réalisé par Jean-Luc Godard

Sortie au cinéma: --2019 (France) -

Festival de Cannes 2018 - En Compétition

Calendrier des Films & Séries

Artistes variés


a signé la musique d'autres films de Jean-Luc Godard : Film Socialisme (2010) • Adieu au langage (2014) •

a également écrit la musique de : 2001, l'Odyssée de l'Espace (Stanley Kubrick, 1968) • Grease ( Randal Kleiser, 1978) • Fantasia (Norman Ferguson, 1940) • Calls (version US) (Fede Alvarez, 2021) • Broken Flowers (Jim Jarmusch, 2005) • P!nk: All I Know So Far (Michael Gracey, 2021) • Move To Heaven (Sung-ho Kim, 2021) • Match Point (Woody Allen, 2005) • Dreamgirls (Bill Condon, 2007) • Fou de toi (Dani de la Orden, 2021) • Laissez bronzer les cadavres ! (Hélène Cattet, Bruno Forzani, 2017) • October Faction (Série) (Mohamad el Masri, Damian Kindler, 2020) • L’Essor de l’Empire Ottoman (Emre Sahin, 2020) • El Presidente (Armando Bo, 2020) • Moro No Brasil (Mika Kaurismäki, 2003) •



Vos avis