Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Maurice Jarre : Ma Période Française  ()

Play Time / FGL (21 février 2005) - 1:13:04 | Compilation


Cette compilation conçue par Stéphane Lerouge retrace la période française de Maurice Jarre, entre 1951 et 1962, avec des cinéastes tels que Franju, Mocky, Verneuil ou Rossif. C'est, selon les propres mots du compositeur, "une photographie musicale de mon avant-Hollywood".

[© Texte : Cinezik]
Maurice Jarre : Ma Période Française

Tracklist

LA TÊTE CONTRE LES MURS (1958) tracks 1-3
1. Générique / Surprise-partie (4:30)
2. Thème de Stéphanie (2:23)
3. Enterrement à l'aisle (2:44)
LES YEUX SANS VISAGE (1959) tracks 4-9
4. Générique (2:05)
5. Thème romantique (2:50)
6. Filature (1:23)
7. Des phares dans la nuit (3:32)
8. Valse poursuite (1:45)
9. Final (1:01)
THÉRÈSE DESQUEYROUX (1962) tracks 10-12
10. Générique (1:54)
11. Non-lieu (1:35)
12. Thérèse Desqueyroux (2:50)
LES DRAGUEURS (1959) tracks 13-15
13. La femme idéale (2:36)
14. La ballade des dragueurs (2:47)
15. Surboum chez Ghislaine (2:01)
L'OISEAU DE PARADIS (1962)
16. L'oiseau de paradis (2:48)
L'UNIVERS D'UTRILLO (1954)
17. L'univers d'Utrillo (4:44)
LE SOLEIL DANS L'OEIL (1962)
18. Générique (2:28)
MORT, OÙ EST TA VICTOIRE ? (1962)
19. Thème (3:30)
RECOURS EN GRÂCE (1960)
20. Valse de Platonov (3:50)
LES ANIMAUX (1963) tracks 21-24 21. Les animaux (générique) (1:20)
22. Pavane des flamands roses (2:43)
23. La fête (2:18)
24. Surf des loutres (1:59)
MOURIR A MADRID (1963)
25. Mourir à Madrid (4:21)
WEEK-END A ZUYDCOOTE (1964) tracks 26-28 26. Générique (2:28)
27. Sergeant Maillat (3:10)
28. Final (1:29)

Nos articles sur cette BO

Dés La tête contre les murs qui ouvre le disque, Maurice Jarre se montre avant-gardiste, employant alors les percussions et jouant sur la rythmique, ce qu'il fait également dans des morceaux de jazz pour ce même film. Le compositeur français est aussi un grand mélodiste et sait nous amuser de petites ritournelles légères. Non dénué d'humour, le compositeur a pu nous le signaler dans l'interview qu'il nous a accordé, il aime employer des sonorités inédites et par là même surprendre notre oreille. Les yeux sans visage livre également son thème délicieux, jouant en contrepoint sur les images d'horreur du film de Franju. Un simple piano ou quelques cordes peuvent émouvoir dans Thérèse Desqueyroux. S'ajoutent à ces classiques du cinéma français quelques inédits (L'oiseau de Paradis, 1962) employant le gamelan et les percussions cambodgiennes. Pour la comédie de Mocky Les Dragueurs le compositeur livre un thème mélancolique et douceureux, loin des facilités comiques habituelles pour ce genre de film. Sa musique a toujours cette grâce et cette poésie qui fait sa marque. Enfin, pour clôturer cette "période française", Week-end à Zuydcoote annonce sa période américaine dans le film de genre avec le déploiement de l'orchestre et les tambours.

Benoit Basirico

home-jarre

interview

Maurice Jarre : une leçon d'humilité

"Certains réalisateurs s'étaient dit que désormais j'avais la grosse tête et qu'on ne pouvait plus rien me demander, mais il n'y a aucunes raisons...". Retour sur une rencontre.

Autres BO du compositeur

Vos avis