Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Le Nom des gens  (2010)

Believe / Karé Productions - Château D'eau (17 Novembre 2010) | Original Score [musique originale]



Après DANS LES CORDES, le compositeur Jérôme Bensoussan écrit la partition d'un autre premier film, en collaboration avec David Euverte au clavier, et Valentin Marinelli pour de la musique additionnelle. 



[© Texte : Cinezik] •

Le Nom des gens

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

 

  1. Benissaf
  2. La mer
  3. Le nom des gens (générique début)
  4. L'orphelinat
  5. Dessins momo
  6. Algérie
  7. Rencontre m. boyer
  8. Baya caresse baya
  9. Baya ballon
  10. Supermarché
  11. Rhabillage
  12. Descente rue
  13. Cocktail
  14. Le banc
  15. Mairie
  16. Réparation machine à café
  17. Valse lente entrée hôpital
  18. Sortie hôpital
  19. Canard
  20. Disparais de ma vie
  21. P'tits vieux
  22. Chantilly
  23. Autour du ragtime
  24. Rue du groupe manouchian

 

Autour de cette BO

Propos de Michel Leclerc, le réalisateur

"Jérome Bensoussan, le compositeur avec qui je travaille depuis longtemps, s'inspire beaucoup de rythmes tziganes, klezmer et orientaux. Sa musique, fondée sur la mélodie, me touche beaucoup par sa sensualité. Je lui ai donc demandé d'apporter son propre style au film, et de l'élargir avec des musiques plus orchestrales, en s'inspirant notamment de certaines partitions lyriques de Georges Delerue. Par exemple, lorsqu'Arthur et Bahia se disputent sur le devoir de mémoire, je souhaitais que Jérôme compose une musique romantique, voire poignante alors qu'ils s'engueulent, on a l'impression qu'ils se disent des mots d'amour. J'aime beaucoup ce type de contraste."

La chanson de fin "De Salonique à Benisaf"
écrite par les auteurs du film Baya kasmi et Michel Leclerc
 

Nos articles sur cette BO

La musique s'ouvre sautillante, avec guitare manouche, et clarinette Klezmer, permettant d'ouvrir le film dans la comédie, annonçant ainsi le ton du film, comme son caractère métissé. Puis la partition affiche son autre couleur, plus mélancolique, avec des ritournelles tristes. L'alternance se poursuit, entre airs de fêtes ("Dessins Momo") et complaintes inspirées de Delerue (la clarinette de "Algérie" ou de "Cocktail" renvoie à "La Peau Douce" de Truffaut). La partition de Jérôme Bensoussan et David Euverte se fait joueuse, allant jusqu'à l'utilisation d'une boite à musique ("Réparation machine à café"). Le piano final est magnifique, mélodique et féérique. Cette BO fait penser au Carlo d'Alessio de "Delicatessen", qui lui aussi oscillait entre le rire et l'émotion.

Benoit Basirico

Video

Cannes 2010 : Interview Michel Leclerc, réalisateur du film LE NOM DES GENS

Autres BO du compositeur

Vos avis