Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

Alerte   (1995)

Outbreak • Wolfgang Petersen •

• Musique composée par James Newton Howard

Avec le film de Wolfgang Petersen, James Newton Howard nous démontre ses talents de compositeur de musique d'action, genre qu'il exploite à merveille ici en donnant à 'Outbreak' un rythme trépidant. On y retrouve les recettes orchestrales habituelles, couplées à quelques synthétiseurs et quelques percussions exotiques évoquant les origines africaines du virus mortel.

[© Texte : Cinezik] •

Alerte

Sortie de la BO

Varèse Sarabande (22 juin 2015)

Lien d'achat :

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

DISQUE 1

1. The Bomb / Main Title (4:00)
2. Motaba River Valley / Walk Through Village (3:11)
3. Jujuman (1:32)
4. Monkey on Boat (:39)
5. Keep the Dogs (1:20)
6. Examining the Virus / Old Friend (3:25)
7. Ship to San Francisco (1:18)
8. Jimbo Frees Monkey / Jimbo Gets Sick / Blood Splatters (2:43)
9. Jimbo Dies / Autopsy (2:35)
10. Movie Theater / Monkey in Woods (1:19)
11. Tech in Hospital (1:33)
12. Sam on Runway / Ford Gets Antibody / Good Luck (1:51)
13. Military Arrives (2:34)
14. Ward (1:15)
15. Sam Through Mob / Isolating Town / Pet Store (2:24)
16. Trying to Escape (1:54)
17. Nobody Leaves Town / E-1101 / Quiet Streets (3:15)
18. White Flags (1:44)
19. Cedar Creek Exodus (1:07)
20. Casey Rips His Suit (2:20)
21. Monkey Lives / Casey Goes Down / Needle Prick (3:00)
22. You Knew All Along / Go on as Soldiers / Sam Phones /
Troops Move Out / We Better Leave (3:49)
23. Sam Escapes (2:38)
24. Tae Kuk / Affirmative (1:04)

DISQUE 2

1. Robbie's Symptoms (2:37)
2. Finding the Ship (1:42)
3. Dead Sailor / Robbie Comforts Casey (2:54)
4. TV Station / Sam on TV (1:49)
5. Cops Arrive / McClintock Takes Off (1:24)
6. Final Authorization (Extended Version) (2:47)
7. A Little Resistance / Helicopter Chase (6:11)
8. Robbie's Bedside (Film Version) (2:38)
9. Plane Takes Off / They're Coming (7:42)
10. McClintock Arrested (1:18)
11. Robbie's Cured / End Credits (7:12)

Additional Music:

12. Keep the Dogs (Alternate) (1:24)
13. A Little Resistance (Album Version) (2:48)
14. Robbie's Bedside (Album Version) (2:38)
15. Robbie's Cured (Alternate / End Title [Alternate Segment]) (2:15)

 

Voir le calendrier des B.O

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

James Newton Howard paraissait le choix idéal pour la musique de 'Outbreak', lui qui avait déjà signé la musique de bon nombres de productions Warner incluant 'The Fugitive', 'Just Cause', 'Wyatt Earp', 'Falling Down', etc.

Si le 'Main Titles' paraît plus proche des sonorités électroniques du JNH de la fin des années 80, avec sa rythmique électronique et ses nappes de synthé couplées à l'orchestre (sur les images d'un laboratoire de recherche scientifique sur les contaminations bactériologiques), 'Motaba River Valley' nous transporte d'emblée vers le style action de JNH très ancré dans les années 90, sur fond de percussions exotiques évoquant la vallée de Motaba, avec un orchestre dominé par les cuivres, les percussions et les cordes. Ceux qui connaissent le méconnu 'Marked for Death' pourront même reconnaître une brève allusion au sinistre motif vocal de Screwface emprunté ici à la musique du navet de Steven Seagal (qui utilisait aussi efficacement les percussions exotiques/tribales). Si 'Motaba River Valley' impose une atmosphère d'aventure plutôt soutenue, le 'Main Titles' nous plonge dans un certain mystère avec une grande efficacité, d'abord suggéré par les textures électroniques puis par l'orchestre, que ce soit les martèlements de cuivres ou le travail autour des cordes plus atmosphériques. On distingue même ici un choeur qui suggère mystérieusement le début du drame lié à l'épidémie du virus.

De l'action, le score de 'Outbreak' n'en manque pas, mais à l'instar du film, il y a une véritable diversité d'évènements qui permet au compositeur de développer différentes ambiances, que ce soit le tragique 'Cedar Creek Exodus' dans lequel JNH développe le dramatique thème principal aux cordes et aux cors dans une ambiance plutôt résignée lors de l'exode des habitants de Cedar Creek, sans oublier le sombre et funèbre 'Final Authorization' lorsque le général donne l'ordre de lâcher la bombe à la fin du film (on retrouve une ambiance similaire dans le triste 'White Flags' lorsqu'une mère de famille doit abandonner son foyer sur ordre de l'armée). On retrouve un JNH plus ancré dans son style horreur/thriller avec le bref mais sinistre 'Casey Rips His Suit' dans la scène où Casey Schuler (Kevin Spacey) fait un trou dans sa combinaison, s'exposant mortellement au virus. Après un sursaut orchestral plus chaotique, la seconde partie du morceau paraît plus inquiétante, presque menaçante (elle suggère le triste sort qui attend le personnage). La dernière partie du morceau se conclut même de manière plus tragique avec un dramatique tutti orchestre/choeur lorsqu'on commence à faire brûler les cadavres dans Cedar Creek afin d'éviter les épidémies. A noter un petit motif de piccolo associé à plusieurs reprises dans le film au petit singe qui porte l'antidote nécessaire pour stopper Motaba. La mort de Casey est même illustrée de manière plus brutale dans 'Casey Goes Down', où l'on découvre les traditionnelles percussions électroniques chères au compositeur.

L'action est alors au rendez-vous dans 'Finding The Ship' avec l'écriture cordes/cuivres/percussions typiques de James Newton Howard (on songe ici à certains passages de 'The Fugitive'), lorsque Daniels trouve le navire dans lequel il doit se rendre. L'action culmine dans l'excitant 'A Little Resistance' lorsque les hélicoptères du général McClintock tentent de contrer celui de Daniels pour l'empêcher d'atteindre son but. Rythmes syncopés, cuivres massifs, percussions omniprésentes, tout est fait ici pour rendre la poursuite encore plus spectaculaire et excitante. Les amateurs des musiques d'action de JNH devraient même prendre un certain plaisir à l'écoute de ce très bon 'A Little Resistance' (on regrettera même le fait que l'album omette d'autres bons passages d'action de la partition de 'Outbreak'!). De la même façon, 'They're Coming' évoque la tentative finale de Daniels pour empêcher la bombe d'être larguée sur Cedar Creek. Le morceau oscille ainsi entre action et suspense où le compositeur fait brillamment monter la tension durant près de 7 minutes captivantes. Heureusement, le score nous gratifie aussi de quelques moments plus doux et poétiques comme le très beau 'Robbie's Bedside' où le compositeur nous dévoile son émouvant 'Love Theme' associé à la romance entre Sam et Robbie. Le morceau est entendu lorsque Sam se rend au chevet du lit de Robbie, elle aussi atteinte par le virus, et qu'il jure de guérir en trouvant l'antidote. Le thème est ici exposé par des vents sur fond de cordes chaleureuses, d'un piano et d'une guitare. Impossible de ne pas ressentir à l'écoute de cette très belle mélodie une nostalgie poignante emprunte d'une grande tendresse. Voilà en tout cas un peu de poésie qui permet de souffler entre deux morceaux sombres et tonitruants.

Pas de surprise ici dans cette partition orchestrale typique de James Newton Howard. Le compositeur offre au film son lot d'action, d'aventure et d'émotion, JNH effectuant son travail avec la rigueur d'un grand professionnel. On regrettera bien évidemment le manque d'originalité d'une partition calibrée et efficace mais sans génie. On aurait par exemple aimé entendre des motifs plus mémorables et plus forts à l'écran. Ajoutons pour finir que le CD omet de nombreux morceaux, du en particulier au fait que l'enregistrement de la partition a été effectuée avec un orchestre de Los Angeles très coûteux syndiqué AFM (American Federation Musicians), ce qui explique le peu de musique présent sur l'album (approximativement 30 minutes) alors que le compositeur a écrit un peu plus d'une heure de musique pour 'Outbreak'. Malgré son manque d'originalité, 'Outbreak' s'avère être un effort solide de James Newton Howard sur l'un des meilleurs films de Wolfgang Petersen, une partition à recommander en priorité aux aficionados du compositeur!

Quentin Billard

Autres BO de James Newton Howard


James Newton Howard a également écrit la musique de : Une vie cachée (2019) • Le Sixième Sens (2000) • Le Village (2004) • Dinosaure (2000) • La Jeune fille de l'eau (2006) • King Kong (2005) • Batman Begins (2005) • Signes (2002) • Incassable (2000) • Waterworld (1995) • La Couleur du Crime (1995) • L'Interprète (2005) • Blood Diamond (2007) • Michael Clayton (2007) • La Guerre selon Charlie Wilson (2008) •

Vos avis