Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

Persepolis  (2007)

Delabel / EMI (25 juin 2007) | Original Score [musique originale]


Olivier Bernet compose sa première BO pour ce film d'animation adapté de la BD de Marjane Satrapi qui a remporté le Prix du Jury au 60ème Festival de Cannes. Tout comme le film, la musique est un melting-pot de plusieurs genres, le résultat de nombreux métissages musicaux, entre l'approche symphonique traditionnelle et le rock (guitare, basse et guitare électrique), des remixes de musique de source ("Eye of the Tiger" chanté par Chiara Mastroianni dans une version "light" magnifique, exclusive au CD) et des dialogues tirés du film, qui rythment l'album entre les morceaux instrumentaux. [© Texte : Cinezik]
Persepolis

Tracklist

1. Persépolis thème
2. Téhéran disco
3. Tout ce qui est à vous m'appartient
4. Manifestations
5. La bonne leçon
6. L'épopée d'Anouche
7. Le prolétariat
8. Va-t-en!
9. La guerre
10. Master of the Monsters (50 toumans)
11. Dans la vie tu rencontreras beaucoup de cons
12. Marche persane
13. Balèze
14. Rosen aus dem süden (Hormones)
15. Musique de merde
16. Frenchie
17. Flower Power
18. Love and hate
19. Sacher torte
20. "The Eye of the Tiger" (Chiara Mastroianni)
21. Téhéran
22. Absurde
23. Clair de lune
24. Adieu
25. Golé Yakh

Autour de cette BO

Nos articles sur cette BO

Si les parties de guitare sont un vrai régal (l'expérience d'Olivier Bernet dans le domaine du rock depuis de nombreuses années aidant), les parties synthétiques en revanche sont moins riches et tranchent avec le reste : comme il nous l'a indiqué dans notre interview, le compositeur a été obligé de s'en servir pour doubler sa section de cordes, réduite au minimum faute de budget. Malgré le fait que celles-ci sont rares et ne servent qu'à "gonfler" les cordes enregistrées en studio (avec de vrais musiciens !), ces parties synthétiques ne sont malheureusement pas toujours très heureuses...

Ceci étant dit, le score ne manque pas d'idées et Olivier Bernet compose certains morceaux comme des jingles pour coller à l'image, s'approchant parfois du style "mickey-mousing" propre à la musique de film d'animation, avec des ruptures de rythme et de ton assez étonnants. "L'épopée d'Anouche" est un joli morceau de guitare nostalgique, inspiré et musicalement très inventif (où le synthé évoque ici le son d'une certaine époque). Dans "La guerre", le violon a la part belle pour évoquer le conflit iranien de manière sobre et épurée, sans accroche mélodique appelant à un parti pris revendicatif. Changement de ton ensuite avec "Master of the Monsters", morceau de métal furieux évoquant la partie de l'histoire se déroulant à Vienne, où la jeune Marjane se dévergonde. "Love and hate" est un autre exemple de rupture de ton avec l'exposition d'un thème d'amour (très joli) progressivement déconstruit et rempli de dérision (la fin de l'histoire d'amour). La très belle chanson "Golé Yakh" clôt le disque avec nostalgie.

Un score inégal mais plutôt tendre, intelligent, métissé et qui sait prendre des risques quand il le faut. Olivier Bernet évite la redite à l'image avec une musique tantôt légère et décalée, tantôt sobre et mélancolique. Malgré les quelques bonus du disque (la chanson de Chiara Mastronianni et la chanson de fin), on appréciera cependant davantage cette musique dans le film, où elle prend toute sa dimension. Une jolie découverte à défaut d'être une BO indispensable.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis