Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Populaire  (2012)

L'R Du Tresor (28 novembre 2012) - 1:04:53 | Album


 

Emmanuel d'Orlando (orchestrateur pour Éric Neveux ou Alex Beaupain) signe la musique, avec le claviériste de Phoenix Rob (BELLE EPINE), du premier film de Régis Roinsard. L'anglais Stephen Warbeck était initialement attaché au projet mais le réalisateur lui avait fait écouter la partition de "Vertigo", il lui était donc devenu impossible de s’en éloigner. 



[© Texte : Cinezik] • 0886443670518
Populaire

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1 Forgotten Dreams (Saint Fraimbault) (0:47) Popular Symphonic Orchestra - Leroy Anderson 
2 Girls On Calendar (2:25) Clive Richardson - Clive Richardson - Clive Richardson
3 Willow Weep For Me (2:02) Muzzy Marcellino - Ann Ronell
4 Stroll In The Park (1:45) Alan Braden - Alan Braden - Copyright
5 Dactylo Rock (1:37) Les Chaussettes Noires - Claude Moine - Leo Missir - Leo Missir
6 Forgotten Dreams (Chez Louis) (1:38) Popular Symphonic Orchestra - Leroy Anderson 
7 Stanger On The Shore (2:54) Popular Symphonic Orchestra - Acker Bilk 
8 Typewriters Boogie (2:34) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
9 First Love, First Tears (2:07) Duane Eddy - Duane Eddy - Duane Eddy - Lee Hazlewood - Lee Hazlewood
10 Le Tango des illusions (2:23) Jacqueline Boyer - Benjamin Edward N Osborne - Benjamin Edward N Osborne - Guy Bertret - Roger Desbois
11 Till We Next Meet (2:47) John Douglas & Robert Walton - JOHN DOUGLAS - Robert Walton 
12 I Love Paris (4:58) Ella Fitzgerald - Cole Porter - Cole Porter - Norman Granz - Buddy Bregman 
13 Le Désir (2:54) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
14 Big Noise From Winnetka (2:09) Al Caiola - Gil Rodin - Ray Bauduc - Bob Haggart - Bob Crosby 
15 Tourments de Louis (0:51) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
16 Pas moi ! (2:21) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
17 Les secrétaires Cha Cha Cha (Las Secretarias) (2:30) Jack Ary - L. Ortega - L. Ortega - Max François 
18 Tenderly (2:35) Jackie Gleason - Jack Lawrence - Walter Gross
19 Popular Rock (2:45) Bogue - Nicolas Bauguil 
20 Pearl Of Ceylon (3:27) Les Baxter - Les Baxter 
21 Off The Stage (2:06) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
22 Let There Be Drums (2:05) Bogue - Sandy Nelson - Richard Podolor  
23 Forgotten Dreams (New York) (0:55) Popular Symphonic Orchestra - Leroy Anderson 
24 Rose's Glory (2:02) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
25 Populaire (Main Theme) (1:28) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
26 La machine à écrire (3:04) G. Becaud - G. Becaud - G. Becaud - Louis Amade - Louis Amade - Pierre Delanoe - Pierre Delanoe 
27 Rose souvenir (1:22) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
28 Rose's Nerve (0:57) Popular Symphonic Orchestra - Robin Coudert - Emmanuel Dorlando 
29 Les secrétaires Cha Cha Cha (Las Secretarias - Pilooski Edit) (3:25) Jack Ary - L. Ortega - L. Ortega - Max François

Autour de cette BO

Tracklist - Musiques présentes dans le film


"Dactylo Rock" - Les Chaussettes Noires

"Le tango des illusions" - Jacqueline Boyer

"I love Paris" - Ella Fitzgerald

"Jingle Bells" - Johnny Mercer

"Clair de lune" - Claude Debussy

"Petit nègre" - de Ashille et Claude Debussy
interprété par Déborah François

"Hepburn Girls" - Steve Martin et Henrik Wiketrom

"The Pearl of Ceylon - Les Baxter

"Les secrétaires Cha Cha Cha" (Las secretarias) - Luis Ortega / Jack Ary

"La Machine à écrire" - Gilbert Bécaud
(générique de fin)

Propos du réalisateur sur la musique

Chez les Américains, j'adore la lounge music et la variété jazz de musiciens comme Les Baxter ou Martin Denny, et je suis aussi passionné par tous ces compositeurs des années 50 qui ont écrit pour Sinatra et d'autres crooners. Je voulais utiliser cette musique-là, mais aussi des chansons françaises de l'époque. Or, dans la France de l'après-guerre, ce sont des chanteurs comme Montand, Ferré, Brassens et Piaf qui dominent, et je ne trouvais donc pas l'équivalent de cette variété jazz américaine. Et puis, j'ai découvert des artistes méconnus comme Jack Ary, qui dirigeait un orchestre de tcha-tcha et de mambo. Il a sorti une vingtaine de 45 tours et j'ai ainsi déniché «Le tcha-tcha de la secrétaire».

Puis je me suis rendu compte que j'avais besoin d'une musique originale parce que la musique préexistante ne me suffisait pas. J'ai fait appel à Rob, qui travaille avec le groupe Phoenix et qui est très fort sur la mélodie, et à Emmanuel d'Orlando. Ils ont composé ensemble une musique qui apporte une grande force émotionnelle au film. Je me suis toujours dit que s'il fallait aller vers le mélo, j'irais vers le mélo ! Pour l'enregistrement, je me suis inspiré des méthodes des années 50-60, notamment pour le positionnement des micros. D'ailleurs, on a enregistré en France et ces musiciens qui ont l'habitude de jouer de l'opéra étaient ravis de goûter à la pop en regardant des images du film. Au final, la bande-son se rapproche d'une comédie musicale et j'en suis ravi car, s'il y a bien deux cinéastes que j'adore pour leur sens du rythme et de la tonalité, c'est Stanley Donen et Bob Fosse.

Régis Roinsard.

Nos articles sur cette BO

Autres BO du compositeur

Vos avis