Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

The Revenant  (2016)

Milan Records (18 décembre 2015) | Original Score [musique originale]



Première collaboration du compositeur japonais Ryuichi Sakamoto avec le cinéaste méxicain Alejandro González Iñárritu (qui a travaillé avec Gustavo Santaollala sur ses premiers films puis Antonio Sanchez sur BIRDMAN) dans un mélange de musique électronique et d'acoustique, avec des couches de sons plutôt que des mélodies. 

[© Texte : Cinezik] •

The Revenant

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. The Revenant Main Theme
2. Hawk Punished
3. Carrying Glass
4. First Dream
5. Killing Hawk
6. Discovering River
7. Goodbye to Hawk
8. Discovering Buffalo
9. Hell Ensemble
10. Glass and Buffalo Warrior Travel
11. Arriving at Fort Kiowa
12. Church Dream
13. Powaqa Rescue
14. Imagining Buffalo
15. The Revenant Theme 2
16. Second Dream
17. Out of Horse
18. Looking For Glass
19. Cat & Mouse
20. The Revenant Main Theme Atmospheric
21. Final Fight
22. The End
23. The Revenant Theme (Alva Noto Remodel)

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Propos du réalisateur

Ryuichi Sakamoto déclenche immédiatement des images dans mon esprit. À l'époque où j'étais DJ radio, j'ai tellement joué le vinyle de Furyo que nous ne pouvions plus l'utiliser. Depuis, j'ai collectionné et apprécié tous les albums de Monsieur Sakamoto. Pendant le tournage de Babel à Tokyo, sa musique était devenue la bande sonore de ma vie ordinaire durant mon séjour Japonais. D'ailleurs "Only Love Can Conquer Hate" et "Bibo No Aozora" sont devenus deux morceaux essentiels dans le film Babel.

Après trente années, j'ai eu l'énorme honneur et privilège de pouvoir travailler avec un de mes musiciens contemporains préférés. L'âme de la musique de Ryuichi a imprégné The Revenant et le film respire entre ses notes, et les sons et silences de la nature. Son travail avec Alva Noto a toujours été un mystère pour moi. Comment peut-on être si profond et éloquent avec une telle désarmante simplicité ? Carsten Nicolai (Alva Noto) a créé un vaste, unique et sophistiqué univers électronique qui échappe à toute définition.

La contribution de l'éclectique et talentueux Bryce Dessner à ce duo merveilleux a permis de créer un original et délicieux "guacamole" allant bien au-delà de mes rêves. Leur musique est vécue simultanément dans le film comme une brise légère et une tempête furieuse. Martin Hernandez - mon ami de toujours et partenaire depuis nos débuts radiophoniques, qui a fait le montage sonore de tous mes films - a partagé avec moi cette belle et unique expérience. Sans lui, son grand cœur et ses deux oreilles, cet album n'existerait pas.


Alejandro G. Iñárritu

Propos du compositeur

Alejandro me répétait sans cesse qu’il voulait un mélange de musique électronique et acoustique, avec différentes couches de sons, plutôt que des mélodies. Quoi qu’il en soit j’ai essayé d’éviter d’écrire une bande originale trop conventionnelle. C’était mon premier enregistrement à Seattle avec ces musiciens et dans un tel lieu, une chapelle. En termes de sonorités, de texture et d’interprétation, le résultat est splendide. J’aimerais beaucoup retourner dans cet endroit pour d’autres enregistrements.

Ryuichi Sakamoto

 

Nos articles sur cette BO

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis