Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

Le Royaume de Ga’hoole : La Légende des Gardiens  (2010)

Legend of The Guardians : The Owls of Ga’hoole

WaterTower Music (21 septembre 2010) - En Digital | Original Score [musique originale]


 

Après trois films avec Tyler Bates (300, DAWN OF THE DEAD, WATCHMEN), Zack Snyder fait appel à l'australien David Hirschfelder (AUSTRALIA de Baz Luhrmann).



[© Texte : Cinezik] •
Le Royaume de Ga’hoole : La Légende des Gardiens

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

 

  1. To The Sky - Owl City
  2. Flight Home (The Guardian Theme)
  3. Taken To St Aggeles
  4. Welcome To The Pellatorium
  5. A Long Way To The Guardians
  6. You Know We're Flying
  7. A Friend Or Two
  8. The Boy Was Right
  9. Sharpen The Battle Claws
  10. Follow The Whale's Fin
  11. Into Battle
  12. Hello Brother
  13. My Soldiers My Sons
  14. More Baggy Wrinkles

 

Nos articles sur cette BO

Ce film pour enfants est l'occasion pour Zack Snyder et ses producteurs de convoquer un compositeur classique capable de suggérer des émotions pures avec sa partition. Les compositions très "premier degré" de David Hirschfelder sont donc parfaitement adaptées à cette démarche. Le compositeur australien délivre un beau thème héroïque mis en avant dès le début du film et décliné par la suite dans la grande tradition du leitmotiv hollywoodien. Son écriture très "golden age" le rapproche ainsi de manière évidente à un Korngold ou un Steiner, voire un John Williams. Ce n'est pas un hasard s'il avait précédemment mis en musique AUSTRALIA, qui était un hommage à AUTANT EN EMPORTE LE VENT, grande fresque hollywoodienne et musicale. Il signe ici un score parfaitement limpide, avec sa dose de mystère, de passages d'action et de choeurs épiques, remplissant ainsi parfaitement son cahier des charges. Les idées sont sans surprises mais efficaces. C'est véritablement de la musique de film symphonique d'aventure à l'ancienne, sans aucun sous-entendu. On risque donc un peu l'indigestion et la lassitude en écoute seule (l'ensemble demeure répétitif, peu inspiré en dehors de son thème principal et ne comporte aucune audace, aucune prise de risques), mais cette foi en la musique de film à l'ancienne, cette ferveur, fait plaisir à entendre.

Sylvain Rivaud

Autres BO du compositeur

Vos avis