Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

My Sweet Pepperland  (2014)

(Avril 2014) |


 

On peut entendre dans le film diverses musiques préexistantes.



[© Texte : Cinezik] •
My Sweet Pepperland

Autour de cette BO

Propos du réalisateur sur la musique :

Comme Baran, j'écoute toutes les sortes de musiques, d'Elvis Presley à Bach, en passant par des chansons traditionnelles kurdes. Etant donné que je me considère comme un citoyen du monde, toutes ces musiques font partie de moi. Comme je le disais, j'ai voulu réaliser un film très libre, et je tenais à ce que mon histoire soit universelle et puisse se dérouler dans n'importe quel pays. Du coup, la musique reflète cette démarche : mon univers, c'est à la fois le blues américain et des airs traditionnels kurdes.
Dans mon précédent film, Golshifteh Farahani jouait du piano. C'est une excellente pianiste, même si elle privilégie aujourd'hui sa carrière de comédienne. Mais je ne voulais pas me priver de son talent de musicienne. J'avais envie d'entendre cet instrument peu connu qu'est le hang, qu'elle sait jouer. Cet instrument a été inventé par deux suisses. Il se rapproche du piano et des percussions, tout en dégageant des sonorités magnifiques. Certains pensent que c'est un instrument kurde traditionnel, mais personne ne pourrait s'imaginer qu'il a été mis au point par des hippies suisses !

Hiner Saleem

 

Nos articles sur cette BO

Vos avis