Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

La Porte des secrets  (2005)

The Skeleton Key

Varèse Sarabande (2 août 2005) - 0:52:49 | Album


 

Pour sa troisième collaboration avec Iain Softley après The Wings of the Dove et K-PAX, Edward Shearmur nous offre une ténébreuse partition thriller pour The Skeleton Key, pour lequel il délaisse tout aspect mélodique/tonal afin de se concentrer sur une atmosphère macabre et oppressante du plus bel effet.



[© Texte : Cinezik] •
La Porte des secrets

Tracklist (de la BO en CD ou Digital)

1. Death Letter (3:39)*
2. Opening Titles (3:00)
3. Come on in my Kitchen (2:49)**
4. Barefoot Dancing (3:42)***
5. Ben Escapes (3:12)
6. Do Watcha Wanna (3:24)+
7. 61 Highway Blues (3:11)++
8. Violet's Story (2:28)
9. Hoodoo Woman (2:45)
10. God Moves on the Water (2:59)+++
11. The Goldrush (4:18)#
12. Saving Ben (4:41)
13. Iko Iko (2:04)##
14. The Conjure Room (5:53)
15. Conjure of Sacrifice (2:40)###
16. Thank You Child (2:04)

*Interprété par Johnny Farmer et Organised Noise
**Interprété par Robert Johnson
***Interprété par Blackburd
+Interprété par Rebirth Brass Band
++Interprété par Mississippi Fred McDowell
+++Interprété par Blind Willie Johnson
#Interprété par Joe Washboum
##Interprété par The Dixie Cups
###Interprété par Walter Breaux,
Bruce 'Sunpie' Bames,
Fawn Lohnee Harris,
Eluard Burt II & Alfred Roberts.

Nos articles sur cette BO

En s’inspirant des effets avant-gardistes chers aux musiciens de la musique atonale de la seconde moitié du 20ème siècle, le compositeur élabore une oeuvre lugubre qui renforce à merveille la tension du film et accentue le sentiment de malaise constant du film. Dès le ‘Opening Titles’, Shearmur installe le spectateur dans l’univers des bayous de la Louisiane en utilisant des guitares de type ‘blues’ du sud profond des USA avec quelques cordes et quelques brefs éléments électroniques. Le motif principal se met rapidement en place aux cordes, suggérant un mystère bien épais et inquiétant. Mais l’action commence vraiment avec le sombre ‘Ben Escapes’, où l’orchestre plonge dans le chaos et l’escalade de dissonances à l’aide d’orchestrations de qualité (cordes mises en avant) et d’effets sonores acoustiques/électroniques stridents du plus bel effet. Les percussions métalliques/électroniques suggèrent quand à elle un certain sentiment de terreur, pour la scène où Ben tente de s’échapper de la maison ou lors du brutal affrontement final dans le climax du score, le frénétique ‘The Conjure Room’. ‘Violet’s Story’ et ‘Hoodoo Woman’ renforcent quand à elle l’ambiance mystérieuse du score avec un rappel des guitares ‘blues’ de l’introduction et des sonorités toujours inquiétantes. Mais la terreur prend véritablement forme dans ‘Saving Ben’ et l’excitant et brutal ‘The Conjure Room’ avant de se conclure sur un ‘Thank You Child’ plus atmosphérique, qui rappelle le motif principal en guise de conclusion. Agressive, angoissante, dissonante et frénétique à souhait, la nouvelle partition d’Edward Shearmur pour ‘The Skeleton Key’ confirme que le jeune musicien anglais a décidément un bel avenir devant lui s’il continue sur cette voie-là. On attend donc ses prochaines œuvres avec une impatience non dissimulée!

 

Quentin Billard

Autres BO du compositeur

Vos avis