Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

On ne vit que deux fois  (1967)

You Only Live Twice

Capitol Records (2 novembre 2012) - CD et digital | Réédition



John Barry signe la musique de ce 6e opus "officiel" de la saga James Bond. 

[© Texte : Cinezik] •

On ne vit que deux fois

Lien d'achat :

Autour de cette BO

Nos Notes sur cette BO

Julie Rodgers fut la première à interpréter "You Only Live Twice", dans une version plus orientale que celle que nous connaissons aujourd'hui. La production ne sera pas convaincue par ce choix, arguant que ça ne marcherait pas. Les paroles sont donc réécrites et la musique re-composée. De son côté, Broccoli approche Frank Sinatra lequel propose sa fille, Nancy, populaire pour son single "These Boots Are Made For Walkin'" (1966). John Barry, lui, fidèle au "modèle" Shirley Bassey, aurait voulu Aretha Franklin ! Preuve que le choix de la chanson générique et de son interprète est toujours un casse-tête : on découvre, en 1990, dans les caves de RCA Records, une version réalisée par Lorraine Chandler !

"You Only Live Twice" est l'une des chansons les plus "samplée" de John Barry, notamment par Robbie Williams dans son album Millennium en 1998, mais aussi par Shirley Bassey elle-même, laquelle interprète la chanson dans son album Get The Party Started en 2007. La chanson sera 3ème américains et 10ème

Malgré le succès initial, ce 5ème temps, assez extravagant. Néanmoins, la musique du film est toute en finesse. Le fait est que, depuis Thunderball, John Barry n'a pas chômé. Durant l'année 1966, il aura composé, notamment, la musique de Born Free, The Chase, The Wrong Box, The Quiller Memorandum. Sans oublier un spot publicitaire pour un shampoing Sunsilk ! La bande musicale (il faut attendre 2009 pour disposer d'un enregistrement comportant toutes les pistes audibles dans le film...) est organisée autour de trois thèmes musicaux :

- celui de la chanson générique que l'on retrouve dans "Fight At Kobe Dock - Helga" ; "Mountains And Sunsets" ; "James Bond In Japan" et "End Title".

- une marche dramatique, essentiellement jouée pour la capture des navettes spatiales : "Capsule In Space" ; "James Bond, Astronaut" ; "Soviet Capsule" et "SPECTRE And Village".

- un thème romantique pour la liaison de Bond avec les femmes japonaises : "Death of Aki" ; "The Wedding" et "Aki, Tiger and Osato".

Certaines pistes rappellent ouvertement le travail réalisé pour Thunderball comme "A Drop In The Ocean" ou "Bond Averts World War Three" (notamment le martèlement trompettes staccato et xylophone à 0'15).

En définitive, il s'agit d'une nouvelle réussite qui poussera Michael Giacchino, et beaucoup d'autres, à rendre hommage à John Barry dans Les Indestructibles en 2004 (notamment "Kronos Unveiled" qui rappelle "Capsule In Space").

François Faucon

Nos articles sur cette BO

Boutique


En achetant cette BO sur Amazon par ce lien, vous apportez un soutien à notre site.

Voir toutes les dernières ventes

Autres BO du compositeur

Vos avis