Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

 

21 mai 2007

Leçon de musique Shore & Cronenberg en photos et en écoute
Cannes

- Publié le 31-12-2007
shore,cronenberg, - Leçon de musique Shore & Cronenberg en photos et en écoute


Le compositeur canadien Howard Shore et le cinéaste David Cronenberg étaient lundi les invités du Festival de Cannes, lors d'une leçon de musique qui les a réunis autour de Stéphane Lerouge.

Howard Shore et David Cronenberg reviennent sur une collaboration unique et de longue date pour expliquer le lien fondamental et exemplaire du rapport entre un compositeur et son metteur en scène. « J’avais 14 ans et lui 18, on habitait le même quartier. Il avait une énorme moto et m’impressionnait beaucoup » confie Shore à propos de leur rencontre. Rien ne laissait pourtant présager l’impact de ces deux Canadiens sur le cinéma contemporain. Alors que Cannes n’a d’yeux que pour les réalisateurs, David Cronenberg s’installe dans le public pour laisser la parole à son ami. Les extraits défilent : Le Seigneur des Anneaux, Ed Wood, Aviator. Autant de films majeurs que de bandes originales magistrales. Ces maîtres de la B.O. symphonique possèdent aussi le goût de l’expérimentation. L’atmosphère unique d’Ed Wood de Tim Burton provient de l’incorporation du son strident d’un thérémine et de rythmes cubains à l’orchestre pour rendre à la fois un hommage aux films des années 50 et restituer l’univers étrange du personnage, réputé comme le pire réalisateur de tous les temps. Si la musique contribue à la magie du cinéma, elle peut aussi créer des atmosphères étouffantes et dérangeantes, comme c’est le cas de Crash avec son orchestration de six guitares électriques.

David Cronenberg remonte alors sur scène pour évoquer leur collaboration : « C’est l’une des rares personnes à qui je confie un nouveau scénario pour solliciter son avis ». Pour Cronenberg, la musique est devenue un mode narratif en soi. En témoigne la projection du final de A History of Violence, ou rien n’est dit (Viggo Mortensen silencieux) mais tout est joué. Le quatuor à corde devient un personnage en soi, primordial, comme si le personnage de Rosenberg, obsédé par le thème de la gémellité, retrouvait dans la musique une part de lui-même.

Pierre Trouvé

En écoute sur Radio Classique.

Nos photos :

Un couple de génie : Howard Shore & David Cronenberg

Howard Shore

Howard Shore

Howard Shore

David Cronenberg

David Cronenberg

Rencontre insolite : Alexandre Desplat & Howard Shore

Photos : Sylvain Rivaud
- Publié le 31-12-2007

Vos avis