Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS


Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

 

15 novembre 2008

Auxerre #4 : la famille de la Musique de film réunie pour un concert anthologique !
Auxerre

- Publié le 18-11-2008
doyle,petitgirard,bolling,igor,yared, - Auxerre #4 : la famille de la Musique de film réunie pour un concert anthologique !


Dernière journée de ce neuvième festival Musique & Cinéma, et première apparition de l'écossais Patrick Doyle à Auxerre. Celui-ci participe à une conférence musicale accompagné de Gabriel Yared et de Laurent Petitgirard, et se retrouveront pour le concert du centenaire en clôture et l'annonce du palmarès.

 Patrick Doyle, Gabriel Yared et Laurent Petitgirard discutent de leur approche de la musique de film mais plus particulièrement de leur collaboration avec leur cinéaste fétiche : Kenneth Brannagh pour Patrick Doyle, Anthony Minghella pour Gabriel Yared, et Francis Girod pour Laurent Petitgirard. Patrick Doyle déplore longuement la disparition récente d'Anthony Minghella, avec qui Gabriel Yared avait noué une profonde amitié créatrice. Laurent Petitgirard quant à lui évoque ses débuts, notamment avec Otto Preminger (pour Rosebud, en 1975) et les choix qui l'ont amené à faire de la musique au sens général, et pas seulement de la musique de film. Tous trois terminent la conférence par un petit morceau au piano devant le public.


Patrick Doyle au piano

L'après-midi est présenté hors compétition Igor, film d'animation anglais mis en musique par Patrick Doyle (en salles le 17 décembre). Le compositeur est là pour présenter le film, avant de nous accorder une interview (prochainement en ligne !).

C'est déjà la soirée de clôture qui arrive et la remise du Palmarès (voir le palmarès avec la liste des films primés).

Concert du Centenaire :

 Une "promenade dans cent ans de cinéma", "Une déclaration d'amour à la musique de film". Un programme qui fait la part belle aux souvenirs et aux inoubliables, à la fois populaire et surprenant. On y retrouve ainsi successivement Georges Delerue et Antonio Carlos Jobim, Sergei Prokofiev et Nino Rota, John Williams et Philippe Rombi, ou encore Ennio Morricone... Manquent à l'appel Jerry Goldsmith ou, plus étonnant encore, Bernard Herrmann... mais qu'importe, le programme n'est pas parfait (difficile de résumer cent ans de cinéma en deux heures !) mais fait honneur à la musique de film. Et le public le lui rend bien, par des applaudissements sincères.


Laurent Petitgirard à la direction de l'orchestre.

C'était surtout un concert d'invités prestigieux, qui ont défilé sur scène devant la ministre de la Culture, Mme Albanel, venue soutenir la cause de la musique à l'occasion de ce Centenaire. Ainsi, Claude Bolling a pu jouer un extrait de Borsalino au piano, Christian Gaubert a interprété le célèbre thème de Love Story (en présence de son auteur Francis Lai), Philippe Rombi fut soliste piano du superbe Joyeux Noël, dont les choeurs ont fait frémir l'Auxerrexpo, tandis que Jean-Michel Bernard et sa troupe ont brillamment repris Ascenseur pour l'échafaud de Miles Davis. Les autres compositeurs invités tout au long de ce festival ont évidemment été mis aussi à contribution, à commencer par Michael Nyman, qui a joué le plus célèbre morceau de La Leçon de Piano, puis Patrick Doyle s'est joint aux choristes, au fond de l'orchestre, pour interpréter en solo d'abord, puis avec les choeurs ensuite, la fameuse pièce "Non Nobis, Nomine" tirée de sa musique pour Henry V qu'il interprète lui-même dans le film. Bruno Coulais était également présent, sa musique pour Himalaya (avec ses choeurs si particuliers) faisant partie du programme.

Ce qui fut émouvant, ce sont les contrastes provoqués par un Michael Nyman assistant à la représentation de Star Wars, ou un Patrick Doyle face à un Philippe Rombi au piano. Cette famille ainsi réunie est là pour la Musique de film en dépassant les frontières cinématographiques.

Claude Bolling :

Gabriel Yared s'installe au piano :

Patrick Doyle au chant :

Philippe Rombi :

Jean-Michel Bernard et un harmonica pour "Touchez pas au grisbi" :

On retiendra surtout de cette journée l'extraordinaire générosité de Patrick Doyle, compositeur aussi accessible et chaleureux que brillant, qui contraste avec la froideur (apparente, dit-on) de Michael Nyman. Une chose est sûre : le rendez-vous est pris pour l'année 2009, qui verra fêter les dix ans du festival Musique & Cinéma d'Auxerre. Un autre beau programme en perspective...


Philippe Rombi et Patrick Doyle


Gabriel Yared, Patrick Doyle, Michael Nyman.


Michael Nyman, Christian Gaubert, Francis Lai, Laurent Petitgirard.

Photos : Sylvain Rivaud - © Cinezik.fr

Voir notre espace dédié au Festival avec tous nos bulletins

PROGRAMME EFFECTIF DU CONCERT DU CENTENAIRE

Orchestre Colonne / Laurent Petitgirard, directioN

Suite du Centenaire (11') : Un Américain à Paris (George Gershwin), Une place au soleil (Franz Waxman), Huit et demi (Nino Rota), Les 400 coups (Jean Constantin), Orfeu Negro (Luiz Bonfa & Antonio Carlos Jobim), Une aussi longue absence (Georges Delerue), La Nuit américaine (Georges Delerue)

- The James Bond Theme (3') / Monty Norman & John Barry
Guitare soliste : Khalil Chahine

- Les Parapluies de Cherbourg (5'00) / Michel Legrand
Harpiste soliste : Catherine Michel

- Les Sept Mercenaires (5') / Elmer Bernstein

- Le Parrain (5') / Nino Rota

- Borsalino (4'54) / Claude Bolling
Avec la participation de Claude Bolling (piano)

Suite française :

- French-cancan (ouverture, 1'42) / Georges Van Parys
- Les Portes de la nuit (introduction et valse, 2'21) / Joseph Kosma
Violon soliste : premier violon de l'orchestre

Suite série noire (5'00) :
- Module jazz en quintet, avec Jean-Michel Bernard (piano)
- Ascenseur pour l'échafaud / Miles Davis / trompette soliste : Eric Giosserand
- Touchez pas au grisbi / Jean Wiener / harmonica soliste : Sébastien Charlier

- Le Clan des Siciliens (4'00) / Ennio Morricone
Guitare soliste : Khalil Chahine

- Docteur Jivago (3'16) / Maurice Jarre

Suite Gabriel Yared :
- 37°2 (C'est le vent Betty + Betty et Zorg, 5'00)
- L'Amant (Promenade dans la limousine, 3'00)
Avec la participation de Gabriel Yared (piano)

- La Guerre des étoiles (5'00) / John Williams

- Love Story (3') / Francis Lai (en sa présence)
Avec la participation de Christian Gaubert (piano)

- La leçon de piano (4') / piano seul, par Michael Nyman

-> Arrivée des chœurs

- Himalaya (5') Le Lac) / Bruno Coulais (en sa présence)
Avec la participation de Marc Chantereau (percussions tibétaines)

- Henry V (Non nobis domine, 4'07) / Patrick Doyle (en sa présence)

- Joyeux Noël (4'00) (l'Hymne des Fraternisés) / Philippe Rombi
Avec la participation de Philippe Rombi (piano)

- Alexandre Nevski (Alexandre entre dans Pskov, final (5'00) / Serge Prokofiev

Bis :

- Mission impossible (3') / Lalo Schifrin

Voir notre espace dédié au Festival avec tous nos bulletins

- Publié le 18-11-2008

Vos avis