Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

 

Du 1er au 11 avril 2009

Les musiciens en docu au Festival Nemo
Forum des images, Paris

- Publié le 27-03-2009
nyman,homme_a_camera,love_you_more,cale, - Les musiciens en docu au Festival Nemo


Le festival Némo est le rendez-vous incontournable des nouvelles images et de la création multimédia, et fait son retour au Forum des images, qui l'a vu naître, il y a onze ans déjà. Le cinéma live sera le poids lourd de l'événement, avec douze performances audiovisuelles : des stars internationales (Mira Calix, Byetone, Frank Bretschneider...), mais aussi des découvertes passionnantes avec le cinéma en relief d'AntiVJ, l'attaque extraterrestre de TvEstroy ou le show grand public de The Sancho Plan. Ajoutons à cela une belle collection de documentaires musicaux et de nombreux focus sur des auteurs, des producteurs ou des œuvres.


Notre Selection :

L'HOMME A LA CAMERA
Version Michael Nyman
La musique de Michael Nyman (Meurtredans un jardin anglais, La Leçon de piano) est d'évidence très en phase avec la rythmique de ce grand poème visuel. L'ostinato postbaroque qui est sa marque de fabrique donne une force et une acuité inouïe au point qu'on puisse admettre qu'il s'agit bien là de l'Homme à la camérade Dziga Vertov et Michael Nyman, sans que Vertov ne se retourne dans sa tombe.

SITA SINGS THE BLUES
Premier film d’animation électro-bollywoodien, Sita Sings the Blues est un film classique dans sa facture 2D, mais une véritable explosion dans le marché qu’il ouvre. Avec un rien des Monty Python, quelque chose de Busby Berkeley, et beaucoup d’infographie world-délirante, voici une comédie musicale hyperdécalée, faussement naïve. Particulièrement pour ceux qui maîtrisent correctement l’anglais, c’est un objet filmique non identifié à savourer à plusieurs degrés.

RADIO ON
de Christopher Petit
(Royaume-Uni, 1979, 115')

Dans ce road movie mystérieux, un DJ voyage entre Londres et Bristol pour enquêter sur les circonstances qui ont entouré la mort de son frère, liées à une histoire de racket porno. Il traverse une Angleterre qui semble sortie d’un roman de Ballard, en écoutant une cassette du Radio Activityde Kratfwerk que son frère lui a envoyée avant sa mort. Radio Onest l’assez probable source d’inspiration d’Anton Corbjin pour son magistral Control sur Joy Division. On y retrouve Bowie, Robert Fripp, Ian Dury, Devo, Lene Lovitch et même Sting (en pompiste qui joue du Eddie Cochran à la guitare), parmi nos éternels souvenirs adolescents.


WORDS FOR THE DYING
(John Cale/Brian Eno)
de Rob Nilsson
(États-Unis, 1990-2008, 81’)

Un portrait «cinéma vérité» de John Cale, ancien bassiste et altiste du Velvet Underground, le groupe rock le plus important des quarante dernières années. Le film est un témoignage sur l’attitude et l’engagement d’artistes hors du commun.

DREAM OF LIFE (Patti Smith)
de Steven Sebring
(États-Unis, 2007, 108’)

Film de clôture de Némo au Forum des images, ce magnifique documentaire suit la vie de Patti Smith de 1996 à 2007, narrée par le réalisateur et Patti herself. Poétique, inventif et souvent poignant quand le film revisite la mémoire de RobertMapplethorpe ou de Fred «Sonic»Smith, ou quand reviennent certains souvenirs liés à Bob Dylan,Sam Shepard, aux Beats et à Burroughs.

LOVE YOU MORE
de Sam Taylor Wood
(Royaume-Uni, 2008, 15’)

Deux ados se rencontrent durant l'été 1978 grâce au single des Buzzcocks "Love You More".

Pour voir le programme détaillé : http://www.arcadi.fr


En savoir plus :
Michael Nyman John Cale Love You More


- Publié le 27-03-2009

Vos avis