Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

 

26 août 2009

A écouter en salle ce mercredi 26 août 2009
En salle

- Publié le 26-08-2009
desplat,rabin,tyler,zigman,un_prophete,abominable_verite,land_of_the_lost,destination_finale_4_3d,giacchino, - A écouter en salle ce mercredi 26 août 2009


Chaque mercredi, Cinezik vous propose sa sélection des musiques à écouter dans les films à l'affiche. Cette semaine, personne ne pourra passer à côté du nouveau film de Jacques Audiard encensé par la critique depuis le dernier festival de Cannes, et qui révèle pour cette 5e collaboration avec le cinéaste une musique d'Alexandre Desplat. A côté de ce coup de poing français, les Etats-Unis font pour une fois pâle figure avec Aron Zigman, Brian Tyler, Trevor Rabin, et même Michael Giacchino en plein pastiche.

Pour en savoir plus sur les films (casting, résumé...) et éventuelles parutions, cliquez sur les images de droite.

Alexandre Desplat compose pour le nouveau Jacques Audiard UN PROPHETE une partition délicate, épurée, sans doute sa plus aiguisée, avec une certaine force mystique accompagnant l'initiation du personnage. Inutile d'en rajouter par rapport à la critique élogieuse de la BO que vous pouvez lire sur la fiche.

Pendant ce temps-là, les américains nous envoient leurs compositeurs poids lourds habituels, Trevor Rabin sur 12 ROUNDS de Renny Harlin, ou Brian Tyler sur DESTINATION FINALE 4, après trois premiers épisodes composés par Shirley Walker. Ici, pas de subtilité mais de grosses guitares.

Un peu plus intéressante est la partition de Aaron Zigman sur L'ABOMINABLE VERITE de Robert Luketic. Le compositeur qui a d'ailleurs collaboré avec Alexandre Desplat sur "Le merveilleux magasin de Mr. Magorium" livre pour cette comédie romantique une musique entraînante, énergique, avec essentiellement de courts morceaux de moins de deux minutes qui donnent l'impression d'extraits non finalisés, mais s'écoute sans déplaisir. Ce score est associé à quelques morceaux rock groovy féminins entendus dans le film.

Enfin, la meilleure musique entendue dans un blockbuster cette semaine est celle de l'inévitable Michael Giacchino, très prolifique car après l'animation de "Là-Haut" et la science fiction de "Star Trek", il nous revient avec une comédie fantastique LE MONDE (PRESQUE) PERDU ("Land of lost"). Rien à voir avec la série "Lost" que Giacchino a composée, et encore moins avec "Le Monde Perdu" de Spielberg que Williams a écrite, mais ce film adapté d'une série TV révèle un score plein de références et de pastiches avec un acharnement orchestral exploitant une large palette musicale (le banjo, les bois, le Theremin, la guitare électrique, et quelques voix).
Le thème du film est chanté par l'acteur Will Ferrell d'après la chanson titre de la série. Le comédien joue d'ailleurs de la guitare dans une séquence comique du film.

ABOMINABLE VERITE - Soundtrack (Katty Perry...) :
="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0">

LAND OF THE LOST Soundtrack - The Lighter Side Of Archaeology (Michael Giacchino) :

- Publié le 26-08-2009

Vos avis