Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

 

20 mai 2010

Cannes #9 : John Powell revient en Irak, Franco Piersanti avec le prolétariat, et Sonic Youth dans le campus
Cannes

- Publié le 20-05-2010
fair_game,nostra_vita,route_irish,powell,piersanti,sonic_youth,simon_werner_a_disparu,rebecca_h, - Cannes #9 : John Powell revient en Irak, Franco Piersanti avec le prolétariat, et Sonic Youth dans le campus


Trois films en compétition s'intéressent à des faits politiques et de société, FAIR GAME et ROUTE IRISH sont tous deux sur la Guerre en Irak, et LA NOSTRA VITA sur les travailleurs immigrés, dont John Powell, George Fenton et Franco Piersanti sont respectivement les compositeurs. Enfin, Sonic Youth fait vrombir ses guitares sur un premier film français et Jefferson Airplane chante chez Lodge Kerrigan.

Retour vers NOTRE ESPACE CANNES 2010

Doug Liman ("La Mémoire dans la peau") est en compétition avec FAIR GAME, avec Naomi Watts et Sean Penn, sur la guerre en Irak et la présence ou non d'une arme de destruction massive. Le sujet est ainsi le même que "Green Zone", avec le même compositeur, John Powell, en moins percussif, et plus mélancolique, pour un film qui n'est pas un film d'action ni un film de guerre mais plutôt un drame conjugal. Sur un sujet connu, le film n'apporte rien de neuf, est ainsi ennuyeux et prévisible, et se concentre sur la relation de couple. La musique se fait intime.
En ouverture du film, on entend Gorillaz sur des images d'actus (où apparaît G.W Bush) :
="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0"> -->

LA NOSTRA VITA de Daniele Luchetti est le seul film italien de la compétition.
Franco Piersanti a écrit une musique pleine de tendresse et d'humanité, à la guitare dans un esprit folk, doublé de percussions type africaines en générique de fin. La musique est très présente, assez mélodique, pour un film ennuyeux sans véritable point de vue ni enjeux.

Ken Loach (palme d'or avec "Le Vent se lève") retrouve la compétition avec ROUTE IRISH ! sur la guerre en Irak, et George Fenton à la musique.

Un Certain Regard programme SIMON WERNER A DISPARU, premier film de Fabrice Gobert, situé sur un campus, avec la découverte du corps mort d'un des étudiants. Nous suivons quelques personnages les quelques jours précédents l'événement, chacun instaurant un point de vue sur les faits. Le film manque d'atmosphère et d'émotion, centrée sur la construction froide de son récit. Le groupe Sonic Youth a composé une partition originale dans l'esprit guitare/batterie qui est celui des albums, permettant de faire un lien entre les plusieurs morceaux rock qu'il convoque.
Le réalisateur dit : "Au lycée, j'écoutais beaucoup de musique, de rock en particulier. J'avais une liste de titres datant du début des années 90 que nous écoutions sur le tournage. Certaines sont restées dans le film. Pour la musique originale du film, j'avais envie qu'elle soit composée par un groupe de rock et si possible emblématique de l'époque. Il fallait quelque chose de singulier pour que la musique soit un vrai personnage. Un personnage qui ne serait jamais exactement où on l'attend. Une entité à part entière, qui exprimerait ce que les héros du film n'arrivent pas à exprimer eux-mêmes.
Pendant la préparation j'ai donc beaucoup écouté Sonic Youth. Il y avait quelque chose d'évident qui tenait à la puissance, à la singularité et à la mélancolie de leurs chansons." La musique déçoit (Sonic Youth fait du Sonic Youth, et n'apporte aucune atmosphère propre au film. Ce dernier est également assez mécanique dans sa construction, sans émotion ni ambiance.

REBECCA H est le nouveau film de Lodge Kerrigan (meilleur film du jour, sensoriel, plastique, même si c'est le film du cinéaste le moins abouti), tourné en France dans lequel Géraldine Pailhas rêve de devenir la chanteuse Grace Slick de Jefferson Airplane dont on entend plusieurs titres dont celui-ci :
="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0"> -->

Retour vers NOTRE ESPACE CANNES 2010
Benoit Basirico
- Publié le 20-05-2010

Vos avis