Accédez à notre page dédiée au Festival de Cannes avec tous nos contenus. 

A écouter en salle cette semaine du 30 mars 2011

sucker_punch,chez_gino,bonobos,je_nai_rien_oublie,easy_money, - A écouter en salle cette semaine du 30 mars 2011

- Publié le 30-03-2011




Cinezik vous propose sa sélection commentée des musiques à écouter dans les films à l'affiche. Cette semaine, Samuel Benchetrit troque le rock pour la partition italophile de Michel Korb, Klaus Badelt en France pour Bruno Chiche, Tyler Bates retrouve Zack Snyder, ou encore Warren Ellis et Nick Cave arrangés pour Médée.

CHEZ GINO

Après JANIS ET JOHN et J'AI TOUJOURS REVE D'ÊTRE UN GANGSTER puisant dans la culture rock, Samuel Benchetrit convoque un compositeur, Michel Korb, pour son nouveau film. La comédienne Anna Mouglalis y interprète le titre "Ginomio". Le réalisateur a demandé à Michel Korb de composer un ou deux thèmes qu'il pourrait jouer aussi bien à la clarinette, avec un orchestre philarmonique, un accordéon ou une guitare... Il en a finalement créé trois, inspiré par Ennio Morricone, Nino Rota...

JE N'AI RIEN OUBLIÉ

Après Alexandre Desplat (BARNIE ET SES PETITES CONTRARIÉTÉS) et Cyrille Aufort (HELL), Bruno Chiche fait appel à Klaus Badelt pour ce thriller avec Gérard Depardieu.

Le réalisateur dit à propos de la musique : "Quand on traite de la maladie, il est aisé de faire accompagner son récit par une musique émouvante et riche en violons mais je voulais éviter cette facilité (...) une musique discrète qui vous envahit, sans que vous ne vous en rendiez compte".

Klaus Badelt :

SUCKER PUNCH

Tyler Bates retrouve Zack Snyder après "Watchmen", "300" et "Dawn of the Dead", en compagnie de Marius De Vries (compositeur de "Kick-Ass"). On y entend également une compilation de morceaux tels que Bjork, Queen, The Stooges, The Beatles, The Pixies...

BONOBOS

Jean-Baptiste Sabiani écrit une musique pour le premier documentaire animalier de Alain Tixier pour le cinéma (après ses émissions de TV "Ushuaïa" et "Opération Okavango").

TOUS LES SOLEILS

La musique est l'un des personnages du film et est incarnée par le personnage de professeur de musique baroque qui vit à Strasbourg. C'est une musique traditionnelle du sud de l'Italie (Les Tarentelles), censée guérir la piqûre de la tarentule, qui redonne de l'énergie à ceux que le venin a affaiblis, qui tente d'extirper la mélancolie des âmes chagrines, qui essaye de calmer les fiévreux, les possédés. Pas de musique originale.

EASY MONEY

Le compositeur Jon Ekstrand retrouve le réalisateur suédois Daniel Espinosa pour la troisième fois après "Babylonsjukan" (2004) et "Outside Love" (2007).

BIG MAMMA : DE PÈRE EN FILS

David Newman écrit sa première musique pour John Whitesell (qui a travaillé auparavant avec George S. Clinton, David Newman ou Hans Zimmer).

THE COMPANY MEN

Aaron Zigman a écrit une musique pour le premier film de John Wells (jusque là producteur exécutif de "Doom", "Gigantic", "I'm not there"...).

EQUINOXE

Laurent Carcélès propose la musique originale de son drame à Hector Parra, fer de lance de la musique contemporaine internationale et artiste résident à l'IRCAM. Pour interpréter sa musique, le compositeur a choisi l'Ensemble Intercontemporain, un orchestre de solistes d'exception et de renommée internationale, fondé par Pierre Boulez en 1976, capables de pousser leurs instruments à leur limite, ce qui apporte une qualité de son extrême.

MÉDÉE MIRACLE

Warren Ellis, un des « Bad Seeds, a conçu pour les besoins du film, un nouvel arrangement et une nouvelle orchestration de la chanson« Crazy Love «. Ce titre, écrit par Marianne Faithfull et dont la musique a été composée par Nick Cave, a accompagné le réalisateur Tonino De Bernardi tout au long de l'écriture du scénario. Cette chanson est celle qu'interprète Irène à plusieurs reprises dans le cabaret. Isabelle Huppert donne toute son émotion dans ce poème chanté sur l'amour et la solitude, qui fait écho à l'histoire chaotique d'Irène-Médée.

Egalement à entendre dans les salles

TOUS LES CHATS SONT GRIS
Le finlandais Aleksi Salmenperä, produit par Aki Kaurismaki, retrouve son compositeur Ville A. Tanttu après "Un travail d'homme" (2007).

TOUMAST - ENTRE GUITARE ET KALASHNIKOV
Documentaire suisse de Dominique Margot
Musique Touareg

 


En savoir plus :

Vos avis