Calendrier des films Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusCannes 2019

EN

VOIR

PLUS

 

A écouter en salle cette semaine du 24 août 2011
En salle

- Publié le 24-08-2011
cowboys_aliens,this_must_be_place,bien_aimes,tu_seras_mon_fils,monte_carlo,pa_negre, - A écouter en salle cette semaine du 24 août 2011


Cinezik vous propose sa sélection commentée des musiques à écouter dans les films à l'affiche. Cette semaine, Harry Gregson-Williams entre le western et la SF, David Byrne pour une évocation de Robert Smith, Alex Beaupain retrouve Christophe Honoré en chansons, Armand Amar retrouve le réalisateur Gilles Legrand, ou encore Michael Giacchino à Monte-Carlo.

 

COWBOYS & ENVAHISSEURS

Après une collaboration avec John Debney (ELF, ZATHURA, IRON MAN 2), Jon Favreau fait appel à Harry Gregson-Williams pour le Score de ce film de SF. Il fusionne le western (les "cowboys" et ses guitares de l'Ouest) et la science-fiction (les "Envahisseurs" et la menace qu'ils représentent).

Lire notre avis sur la BO

Nous entendons dans ce morceau les guitares du Western, l'orchestre et percussions de l'action, les choeurs, et la citation à 3' de "Predator" :

THIS MUST BE THE PLACE

Pour son premier film américain, l'italien Paolo Sorrentino (IL DIVO) filme une star du rock (incarné par Sean Penn, évocation de Robert Smith, leader de The Cure) et propose la composition des chansons à David Byrne (écossais membre du groupe Talking Heads) et Will Oldham (chanteur et auteur américain du groupe Palace Brothers qui a travaillé au cinéma pour Kelly Reichardt). D'ailleurs, David Byrne apparaît dans le film, notamment en présentant une de ses installations, "Playing the building", telle l'incursion d'une séquence documentaire dans la fiction.

La chanson "This Must be the place" que David Byrne a écrit et qui donne le titre au film clôture l'oeuvre :

LES BIEN-AIMÉS

Alex Beaupain retrouve Christophe Honoré après 17 FOIS CECILE CASSARD en 2002, DANS PARIS, LES CHANSONS D'AMOUR, LA BELLE PERSONNE, NON MA FILLE TU N'IRAS PAS DANSER. Pour l'occasion, il fait chanter pour la première fois Catherine Deneuve, et retrouve Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni et Louis Garrel.

Lire l'interview d'Alex Beaupain

TU SERAS MON FILS

Armand Amar retrouve le réalisateur Gilles Legrand trois ans après leur première collaboration sur LA JEUNE FILLE ET LES LOUPS (2008). Armand Amar a réarrangé pour l'ouverture et la fermeture du film la musique sacrée de Vivaldi, le "Cum Dederit", déjà employée dans HOME et interprétée par Sandrine Piau.

BIENVENUE À MONTE-CARLO

Michael Giacchino retrouve Thomas Bezucha après THE FAMILY STONE (2005) pour une partition légère, dans le style de Burt Bacharach, avec des ballades lounge.

="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0">

PAIN NOIR

José Manuel Pagán retrouve une deuxième fois son compatriote espagnol Agustí Villaronga après "Aro Tolbukhin" (2002). Le réalisateur avait pu auparavant travailler trois fois avec Javier Navarrete.

Egalement à entendre dans les salles

ONE PIECE - STRONG WORLD
Animation japonaise de Munehisa Sakai
Musique de Kôhei Tanaka

UN JOUR
Pour cette romance, le réalisateur Lone Scherfig fait appel pour la première fois à Rachel Portman qui livre une partition sentimentale de cordes, livrant même un "Wedding chorus". Nous y entendons également des chansons de Elvis Costello, Tricky, Primal Scream, Tears for fears.

 

- Publié le 24-08-2011

Vos avis