Calendrier films & séries Interviews  • Sorties de B.OCoups de coeurCritiques de B.O ActusPodcasts

EN

VOIR

PLUS

 

A écouter en salle cette semaine du 16 novembre 2011
En salle

- Publié le 16-11-2011
twilight4_revelation1,moneyball,ordre_et_la_morale,nuit_blanche,neiges_du_kilimandjaro,sleeping_beauty,50_50,femme_du_v_eme,jeanne_captive, - A écouter en salle cette semaine du 16 novembre 2011


Cinezik vous propose sa sélection commentée des musiques à écouter dans les films à l'affiche. Cette semaine, Carter Burwell retrouve Twilight, Mychael Danna avec Bennett Miller 6 ans après Capote, Klaus Badelt chez Kassovitz pour la première fois, Nicolas Errèra en boite, et de la variété chez Robert Guédiguian.

TWILIGHT - CHAPITRE 4 : RÉVÉLATION 1ÈRE PARTIE

Carter Burwell, qui a composé la musique du premier volet de la saga TWILIGHT (CHAPITRE 1 : FASCINATION) est de retour pour le quatrième opus (sa première et deuxième partie). Le compositeur américain retrouve à cette occasion Bill Condon après KINSEY en 2004 et GODS AND MONSTERS en 1998.
On y entend par ailleurs "It Will Rain" de Bruno Mars.

="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,40,0">

Carter Burwell :

LE STRATÈGE ("Moneyball")

Mychael Danna retrouve six ans après TRUMAN CAPOTE le réalisateur Bennett Miller.

L'ORDRE ET LA MORALE

Première collaboration entre le compositeur Klaus Badelt (en France depuis deux ans après son succès hollywoodien) et le réalisateur français Mathieu Kassovitz (de retour en France après ses déboires Hollywoodiens).
Le cinéaste pensait filmer à la manière d'un reportage et avais envisagé de ne pas mettre du tout de musique, mais quand il a décidé d'une mise en scène plus installée, plus composée, il a vite compris qu'il ne pourrait pas s'en passer. Il a d'abord monté quelques scènes sur la musique de LA LIGNE ROUGE et il est allé chercher Klaus Badelt qui a notamment travaillé avec Hans Zimmer sur le film de Terrence Malick.

NUIT BLANCHE

Le compositeur Nicolas Errèra retrouve le réalisateur Frédéric Jardin une troisième fois après LES FRERES SOEUR en 2000 et CRAVATE CLUB en 2002.
L'électro de la boîte de nuit qui cogne est associée aux cordes du score composé par Nicolas Errera qui monte en puissance pour faire ressentir le désespoir de Vincent. À la fin du film, le score prend le dessus, un thème avec des cordes nous ramène à l'équilibre et efface le vacarme de cette nuit.

LES NEIGES DU KILIMANDJARO

La musique (des chansons) prend une place importante et reflète l'amour du réalisateur Robert Guédiguian pour la variété (on se souvient dans "Marius et Jeannette" de la chanson "Il pleut sur Marseille" qui apportait un note de désuétude sur ce petit microcosme marseillais, qu'il retrouve d'ailleurs ici), et relie les personnages à une culture populaire qu'il soutient. On peut ainsi entendre "Heart of glass" de Blondie, "Many rivers to cross" de Joe Cocker, "La marche nuptiale" de Mendelssohn, ou encore la chanson qui donne le titre au film "Les neiges du Kilimandjaro" interprété par Pascal Danel, chantée aussi par les personnages, et qui fonctionne comme un fil conducteur tout au long du film.

SLEEPING BEAUTY

Il s'agit du troisième long-métrage pour lequel Ben Frost compose la musique. La partition repose sur de discrètes notes atmosphériques, lugubres, accompagnant le rituel sadique de domination sexuelle du film, conférant à l'oeuvre un inconfort en adéquation avec le sujet du film.

LA FEMME DU VÈME

Après une première rencontre sur TRANSIT PALACE en 2000, et de nombreuses créations musicales pour des séries télévisées, Max de Werdener retrouve onze ans après Pawel Pawlikowski pour LA FEMME DU VEME.

JEANNE CAPTIVE

L'univers sonore est composé de chants religieux, notamment "Agnus dei" interprété par le choeur de chambre Versija ou "La passion selon Saint Matthieu" composé par Jean-Sébastien Bach et dirigé par Otto Klemperer.

Egalement à entendre dans les salles

50/50

Le compositeur américain Michael Giacchino et le réalisateur Jonathan Levine travaillent pour la première fois ensemble.

COLORFUL
Animation japonaise de Keiichi Hara
Musique originale : Kô Ôtani

QU'ILS REPOSENT EN RÉVOLTE
Documentaire de Sylvain George
Musique originale : Archie Shepp

BEIRUT KAMIKAZE
Documentaire de Christophe Karabache
Musique : Richard Wagner

 

- Publié le 16-11-2011

Vos avis