Quebec - Belgique - Suisse - Afrique 

EN

VOIR

PLUS

 

Critiques BO

Une partition qui mélange le baroque et le raffinement
Les Saveurs du palais (Gabriel Yared)

BB - Publié le 18-09-2012


L'élégance et le majestueux cotoient la précipitation et la profusion pour illustrer les saveurs du palais. 

Gabriel Yared signe une musique parfaitement adaptée au sujet, associant au lieu où se situe l'action (le Palais de l'Elysée) un élan baroque emprunté au 18e siècle et à Jean-Philippe Rameau. Pour l'aspect culinaire, les cordes se font douces, raffinées, mélangeant les saveurs avec l'ajout d'un piano, d'une clarinette ou d'une guitare. D'ailleurs, le morceau "Mélange de saveurs" associe tous les instruments. Ce qui donne une cohérence à l'ensemble, ce sont d'une part les thèmes (trois thèmes sont déclinés) et d'autre part le rythme. Il y a un élan majestueux qui ne se perd pas tout le long de l'écoute. Dés l'ouverture ("En guise d'entrée"), les cordes jouent le rythme du film, de manière plus élancés les violons se font délicats ("course à l'Elysée"), puis sur le morceau "Un tunnel au Far-West" les pizzicatos et accoups de cordes pourraient illustrer un thriller. L'équilibre entre la délicatesse et l'agitation est maintenue. Le ton général demeure apaisé, serein, sucré pour une agréable saveur à l'oreille.

BB - Publié le 18-09-2012

Vos avis